Sieranevada: jeu de massacre ***1/2

La PresseMarc-André Lussier 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'histoire: Quarante jours après la mort de son père, un médecin a enfin l'occasion de retourner à Bucarest, où toute la famille s'est réunie dans l'appartement exigu de la veuve pour honorer la mémoire du défunt. Mais tout ne se déroule pas vraiment comme prévu...

Il ne faut pas vraiment chercher un sens au titre du nouveau film de Cristi Puiu. De l'aveu même du réalisateur de La mort de Dante Lazarescu (lauréat du prix Un certain regard à Cannes en 2005), il n'y en a pas. Par sa forme, Sieranevada fait inévitablement penser à 4 mois, 3 semaines, 2 jours, le film qui, en 2007, a valu la Palme d'or au compatriote Cristian Mungiu.

Mais l'humour, ici, est plus mordant.

Dans Sieranevada, qui fut présenté en compétition au Festival de Cannes l'an dernier, Puiu orchestre en effet une réunion de famille à la faveur d'un service commémoratif qui s'éternise à cause du retard du célébrant. Grâce à de nombreux plans-séquences, le cinéaste braque sa caméra sur des conversations qui tournent vite au vinaigre, livrées par de nombreux personnages entassés dans un appartement minuscule.

Sieranevada... (Image fournie par Wild Bunch Distribution) - image 2.0

Agrandir

Sieranevada

Image fournie par Wild Bunch Distribution

Dialogué au cordeau, Sieranevada est un film très verbeux, beaucoup trop long (173 minutes!), mais néanmoins parfois jouissif. Surtout quand l'histoire du pays, très marquée par le communisme et l'ère Ceaușescu, s'invite dans la place et s'immisce dans ce jeu de massacre intergénérationnel.

On ne pourra manquer non plus de relever cette façon de faire écho à l'état d'esprit dans lequel se trouve le monde actuellement, qu'il s'agisse du taux d'agressivité provoqué par un simple espace de stationnement ou des théories du complot qui circulent en marge des médias «alternatifs». En cela, Puiu atteint sa cible.

* * * 1/2

Sieranevada. Comédie dramatique de Cristi Puiu. Avec Mimi Branescu, Dana Dogaru, Sorin Medeleni. 2h53.

Consultez l'horaire du film




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer