• Accueil > 
  • Cinéma > 
  • Critiques 
  • Le pacte des anges: un beau road movie sur des sentiers déjà balisés *** 

Le pacte des anges: un beau road movie sur des sentiers déjà balisés ***

La PresseMarc-André Lussier 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'histoire: En rentrant du travail, un homme mûr croise par hasard le chemin de deux frères de 14 et 18 ans qui viennent de commettre un geste irréparable. Commence alors pour ce trio singulier un voyage tumultueux, où chacun sera amené à révéler sa vraie nature.

D'abord, les fleurs. Richard Angers propose ici un premier long métrage fort bien maîtrisé, magnifié notamment par une excellente performance de Marc Messier. Se faisant plus rare au cinéma, ce dernier a ici l'occasion d'explorer la facette dramatique de son talent et mord à belles dents dans le rôle qu'on lui confie.

L'acteur se glisse cette fois dans la peau d'un homme mûr «qui a toujours passé à côté de sa vie». Un soir, il se retrouve violemment placé devant sa condition quand deux adolescents paniqués l'enlèvent et l'entraînent vers un repaire situé dans un endroit reculé de la Gaspésie.

... (Image fournie par Axia Films) - image 2.0

Agrandir

Image fournie par Axia Films

Le pacte des anges emprunte ainsi les allures d'un road movie existentiel. Angers sait composer ses atmosphères. D'autant que, paradoxalement, les paysages du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie confèrent au récit une impression de confinement. Un peu comme si, à cause de la nature majestueuse du décor, les personnages ne pouvaient fuir leur propre vérité.

Force est toutefois de constater qu'en faisant écho au mal-être chronique du mâle québécois issu de deux générations différentes, Le pacte des anges s'engage sur des sentiers déjà balisés maintes et maintes fois. Même si tout réside dans la manière, il reste que cette oeuvre ne parvient pas vraiment à se distinguer à ce chapitre.

* * *

Le pacte des anges. Drame psychologique de Richard Angers. Avec Marc Messier, Émile Schneider, Lenni-Kim Lalande. 1h35.

Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer