Indignation: pour les mots de Philip Roth ***

La PresseCatherine Schlager 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En attendant la sortie à l'automne d'American Pastoral, l'adaptation cinématographique d'un des plus célèbres romans de Philip Roth sous la houlette d'Ewan McGregor, les fans de l'auteur américain, à la retraite depuis 2012, peuvent se délecter de son oeuvre avec Indignation, film adapté de son 29roman.

Sélectionnée à la Berlinale et à Sundance, cette première réalisation du producteur James Schamus, connu pour son travail avec le cinéaste Ang Lee (Brokeback Mountain, The Ice Storm), plonge le spectateur en 1951, alors que la guerre de Corée fait rage - les jeunes hommes étant réquisitionnés par l'armée pour servir leur pays.

Exempté du service militaire obligatoire, Marcus Messner (Logan Lerman, solide) quitte le New Jersey afin d'étudier dans une petite université de Winesburg, en Ohio. Il échappe ainsi à l'emprise de son père, qui aurait aimé voir son fils reprendre la boucherie familiale.

Assigné en résidence avec des camarades d'origine juive comme lui, Marcus tente de se dissocier de cette étiquette, ne croyant pas à la fraternité et préférant se concentrer sur ses études. Lorsqu'il fait la connaissance de la séduisante Olivia Hutton (Sarah Gadon, enjôleuse à souhait), jeune fille aux moeurs sexuelles débridées, la rencontre de cette âme soeur chamboulera à jamais son existence.

Indignation... (Image fournie par Roadside Attractions) - image 2.0

Agrandir

Indignation

Image fournie par Roadside Attractions

Pour le jeu des acteurs

James Schamus, qui adapte ici les mots de Philip Roth, livre un récit où pointent xénophobie et antisémitisme, sans pour autant en constituer l'enjeu principal comme dans School Ties (1992) de Robert Mandel, où un jeune homme devait cacher ses origines juives pour faire partie de l'équipe de son collège. Lors d'une scène mémorable, Dean Caudwell (Tracy Letts, imposant), directeur de l'établissement, questionne sans raison Marcus sur ses croyances religieuses, ses origines juives, ses amitiés et sa vie sexuelle. Les deux acteurs livrent d'incroyables performances lors de cette intense joute oratoire.

Filmé de façon assez classique, hormis quelques plans-séquences inspirés, Indignation se distingue plutôt par le jeu de ses acteurs et par sa fidèle reconstitution d'époque. Vestons courts, pantalons portés haut, jupes à crinoline, coiffures rétro, voitures à volant surdimensionné, mobilier rétro, tout y est.

Les amateurs de Philip Roth y trouveront leur compte, malgré une finale un peu précipitée qui gâche la conclusion du récit.

Indignation prend l'affiche en version originale anglaise.

* * *

Indignation. Drame dJames Schamus. Avec Logan Lerman, Sarah Gadon, Tracy Letts. 1h50.

> Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer