Star Wars: The Force Awakens: la prophétie réalisée ****

Star Wars: The Force Awakens... (Fournie par Disney/Lucasfilm)

Agrandir

Star Wars: The Force Awakens

Fournie par Disney/Lucasfilm

La PressePascal Leblanc 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En tant que grand fervent de Star Wars, j'espérais écrire ces mots: The Force Awakens est tout ce que je voulais. Et j'ose croire que les fans partageront mon avis.

Depuis la fin du générique de Return of the Jedi, le phénomène n'a fait que grandir, mais la magie, elle, avait disparu. Les épisodes I à III, les jeux vidéo, les livres et les jouets n'ont finalement que dilué ce qu'on aimait tant des trois premiers films. On retrouve dans ce premier Star Wars mené par J.J. Abrams les éléments qui ont rendu la trilogie originale si mémorable: la camaraderie, l'humour, le courage, la naïveté, l'amour et la peur.

Le mérite revient en grande partie à la magnifique distribution. L'amitié entre Rey (Daisy Ridley) et Finn (John Boyega) est crédible et touchante. On sent la puissance et la vulnérabilité de Kylo Ren (Adam Driver). Le pilote Poe Dameron (Oscar Isaac) nous rappelle Han Solo, mais ne le calque pas.

Parlant du personnage de Harrison Ford, il a vieilli exactement comme on pouvait se l'imaginer, et le vétéran acteur l'interprète à merveille. Malheureusement, Leia (Carrie Fisher) est bien peu présente. Ses scènes avec Solo sont toutefois très réussies. En ce qui concerne Luke Skywalker (Mark Hamill), il est impossible d'en parler sans divulguer l'un des secrets si bien gardés par Lucasfilm et Disney.

Cela dit, l'un des points faibles du film est l'absence de surprise. Même si les bandes-annonces ne révélaient pas d'élément important de l'intrigue et même si la production a tout fait pour prévenir les fuites, on est rarement déstabilisé pendant les 2h15 min de ce septième épisode. Sans dire que le film est prévisible, rien de totalement inattendu ne s'y produit. De plus, on ne sent jamais les héros en réel danger. Malgré la taille des problèmes, les solutions viennent vite, et l'exécution est sans faille.

Pour contrebalancer, plusieurs questions restent sans réponse. L'origine et le destin de certains personnages demeurent aussi un mystère. Si vous ne le saviez pas, deux suites et trois films parallèles sont déjà prévus.

L'excellent rythme du film contribue aussi à faire peu de cas du manque de surprise. Il y a suffisamment d'action pour garder tous les types de spectateurs en alerte, et les dialogues sont assez intelligents et intéressants pour qu'on s'a ttache aux personnages. Techniquement, le film est parmi les meilleurs jamais réalisés. Les effets spéciaux, faits à l'ancienne, sont parfaits, alors que les costumes et les décors sont sublimes.

J.J. Abrams a réussi là où George Lucas avait échoué en adaptant Star Wars à son époque, sans oublier ce qui nous avait d'abord séduits dans cette galaxie lointaine, très lointaine.

* * * *

Star Wars: The Force Awakens (V.F.: Star Wars: Le réveil de la Force). Science-fiction de J.J. Abrams. Avec Harrison Ford, Daisy Ridler, Adam Driver, John Boyega. 2h15.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer