King Dave : vive le roi !

Tourné en un seul plan-séquence, King Dave suit les... (PHOTO YAN TURCOTTE, FOURNIE PAR GO FILMS)

Agrandir

Tourné en un seul plan-séquence, King Dave suit les acteurs à travers plusieurs lieux, dont une station de métro.

PHOTO YAN TURCOTTE, FOURNIE PAR GO FILMS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luc Boulanger
La Presse

Dix ans (et bien des émotions) après la création de King Dave dans la Salle intime du Prospero, Alexandre Goyette laissera derrière lui son personnage de petit caïd qui s'enlise dans la spirale de la violence urbaine.

Le réalisateur Podz, la productrice Nicole Robert et... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Le réalisateur Podz, la productrice Nicole Robert et le comédien Alexandre Goyette, qui a aussi écrit la pièce King Dave.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Le tournage du film basé sur sa pièce, réalisé par Podz et produit par Nicole Robert (GO Films), est enfin terminé ! L'acteur y incarne à nouveau David Morin, ce petit frondeur qui veut se faire justice dans la jungle urbaine. Et qui sera plongé dans l'univers violent des gangs de rue à Montréal.

Au moment du wrap, il y a trois semaines, la fébrilité et l'enthousiasme de l'équipe étaient tels que la productrice a voulu rencontrer La Presse. Au lieu de tournage, il faut plutôt parler de marathon ! Car le réalisateur a tourné le même plan-séquence de 90 minutes, se déroulant dans plusieurs lieux (extérieurs et intérieurs), à cinq reprises, en cinq jours. Il choisira le meilleur plan. 

Un travail colossal de coordination et de gestion. Digne d'un horloger. Car tout au long du parcours de Dave, il y a des changements de décor, de costumes, d'interprètes et de figurants. « J'ai même tourné une scène dans le métro et la rame devait entrer dans la station à la minute près », illustre Podz, rencontré vendredi dernier dans les bureaux de GO Films, en compagnie de l'acteur et scénariste de King Dave.

Selon les deux créateurs, le choix d'un seul plan-séquence n'est pas un effet de style ni un caprice de cinéaste (Podz est le réalisateur derrière le fameux plan-séquence de 13 minutes de la populaire télésérie 19-2). « C'est plutôt une question de souffle », dit-il. Selon Podz, le film doit respecter la théâtralité et l'urgence de la parole de Goyette, tout en s'éloignant du théâtre filmé.

« Ç'a été une fascinante expérience à tous les niveaux, ajoute la productrice Nicole Robert. Nous avons fait un long travail de préproduction pour ce tournage très singulier, unique. Il demande à l'équipe à la fois d'être extrêmement bien préparée et de pouvoir faire face rapidement aux imprévus. »

POUR LE PLAISIR 

À l'origine, au début des années 2000, Alexandre Goyette voulait simplement écrire une pièce « qui plairait à ses chums qui ne vont jamais au théâtre ». King Dave lui a valu plusieurs prix, dont les Masques du texte original et de l'interprétation masculine en 2005. Sa pièce solo a été reprise souvent (environ 150 représentations à travers le Québec). King Dave est donc un gros morceau de sa vie d'acteur qui culminera lorsque le film prendra l'affiche, quelque part en 2016.

« Après toutes ces années, je suis soulagé et heureux, affirme Goyette. Ce projet est audacieux, avec la griffe de Podz, et il a toutes les qualités pour connaître le même genre de succès qu'au théâtre. On a trouvé un moyen d'enrichir la pièce sans dénaturer son propos ni son traitement. » 

En attendant la sortie de King Dave, GO Films mettra en ligne deux teasers sur le tournage du film.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer