Niels Schneider tourne avec Charles Gervais

Le comédien Niels Schneider... (Photo: Shayne Laverdière)

Agrandir

Le comédien Niels Schneider

Photo: Shayne Laverdière

Partager

Le comédien Niels Schneider tiendra le rôle principal du premier court métrage de fiction du réalisateur Charles Gervais dont le tournage s'amorce ce matin.

Intitulé Collisions, le film raconte les dernières minutes dans la vie de Henri, un jeune de 25 ans qui est victime d'un grave accident de la route.

«Le spectateur est alors témoin de ce qui se passe dans la tête de la victime, dit M. Gervais. Henri se demande ce qui va se passer après sa mort. Face à celle-ci, il apprend à savourer pleinement sa vie et découvre sa place parmi les vivants. Dans cette ultime collision des éléments, il parvient à accepter la mort pour mieux embrasser la vie.»

Le film mettra aussi en vedette Normand D'Amour et Nathalie Coupal, qui interpréteront les parents de Henri, Olivier Barrette, Monique Gosselin, Francis Ducharme, Alexandra Ordolis et Philippe Thibault Denis. Le tournage durera cinq jours. «Nous aurons même une cascade qui comptera trois voitures sur une portion fermée de l'autoroute 35», remarque M. Gervais.

Ce réalisateur s'est fait connaître pour ses longs métrages documentaires, dont La part d'ombre qui a remporté deux prix Gémeaux. Il a aussi réalisé plusieurs reportages pour les émissions Une pilule, une petite granule et La vie en vert.

«Mon film est assez autobiographique, car j'ai vécu un très grave accident sur l'autoroute 10, relate M. Gervais. Et Niels a perdu un frère dans un accident de la route. Ce que lui et moi avons vécu se complète. Ça nous a liés.»

La direction photo du film a été confiée à Vincent Biron, qui occupait le même poste sur le film Bestiaire de Denis Côté. La production est signée Mathieu Denis, qui a coréalisé le film Laurentie avec Simon Lavoie.

Pour Charles Gervais, qui signe également le scénario du film, ce premier pas dans la fiction ne sera pas, il l'espère, le dernier. «C'est clair que j'ai envie d'explorer ce genre et de raconter de nouvelles histoires, dit-il. Je m'ouvre une porte vers un long métrage.»

La SODEC et l'ONF participent financièrement au projet.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer