Adieu Jutra, place au Gala du cinéma québécois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Québec Cinéma, l'organisme qui chapeaute ce qui, jusqu'à la semaine dernière, s'appelait La Soirée des Jutra, annonce que la remise annuelle des prix célébrant les artistes et artisans de l'industrie du cinéma d'ici s'appellera cette année le Gala du cinéma québécois.

Cette appellation, qu'on dit être provisoire, a aussi été approuvée par le coproducteur et diffuseur, ICI Radio-Canada Télé, dont les équipes continuent à mettre en place cette célébration du cinéma d'ici, prévue le 20 mars prochain.

L'organisme entame en parallèle une réflexion sur le nom et la création d'un nouveau trophée, lequel continuera à souligner l'excellence des artisans du cinéma québécois.

Les prix Jutra et leur gala existaient depuis 1999; ils avaient été baptisés ainsi pour rendre hommage au cinéaste Claude Jutra, qui s'était suicidé en 1986 alors qu'il se savait atteint de la maladie d'Alzheimer.

Mais dans une biographie écrite par le professeur de cinéma Yves Lever, on apprenait récemment - cinq semaines avant le gala - que le réalisateur de Mon oncle Antoine avait eu un passé de pédophile. Par la suite, deux présumées victimes ont témoigné de ce fait, dont le scénariste Bernard Dansereau, fils du producteur et réalisateur Fernand Dansereau.

Rapidement, le Québec a gommé de son paysage public toute mention à Claude Jutra - rues, place, salle de projection.

Le Gala du cinéma québécois sera - comme prévu - animé encore cette année par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer