Affaire Claude Jutra: la victime soulagée et satisfaite

Claude Jutra, vers 1970.... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Claude Jutra, vers 1970.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Hier matin, quelques heures après la publication de son témoignage dans La Presse, Jean (nom fictif) - qui a raconté avoir été victime d'agressions sexuelles de la part de Claude Jutra - était soulagé et satisfait que le gala des prix Jutra change de nom.

«Je me sens bien», a-t-il affirmé d'un ton serein. Mardi, lorsque nous l'avons rencontré chez lui, sa démarche était nerveuse, sa voix cassée par la peine. Tout un contraste, donc, alors qu'il présentait hier une certaine assurance. «Je crois que j'ai pris la bonne décision [en vous livrant mon témoignage]», a-t-il ajouté, précisant toutefois qu'il désirait toujours maintenir son identité confidentielle.

Jean a affirmé cette semaine à La Presse avoir été agressé sexuellement à plusieurs reprises par Claude Jutra de l'âge de 6 à 16 ans. Il en a parlé pour la première fois à ses proches peu de temps après la mort du cinéaste, qui s'est suicidé le 5 novembre 1986 alors qu'il souffrait de la maladie d'Alzheimer. Questionné à savoir pourquoi il a attendu si longtemps avant de raconter son histoire, Jean a affirmé: «C'est probablement à cause du nom "Jutra" et de ce que ça représentait. Je ne me sentais pas capable de briser tout ça.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer