L'été d'Émily Bégin

Émily Bégin sera sur les planches du Théâtre... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Émily Bégin sera sur les planches du Théâtre des Hirondelles à Saint-Mathieu-de-Beloeil tout l'été dans la pièce C'est pas un cadeau.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Émily Bégin sera sur les planches du Théâtre des Hirondelles à Saint-Mathieu-de-Beloeil tout l'été dans la pièce C'est pas un cadeau. Une comédie de Nadine Bélanger adaptée et mise en scène par François Chénier dans laquelle la comédienne incarne Flo, une jeune femme dans la mi-vingtaine dont les parents André (Jean L'Italien) et Lise (Sylvie Boucher), à l'aube de leur retraite, souhaitent pleinement profiter de leur maison de banlieue. Mais Flo et sa mère ont décidé d'ouvrir en cachette leur centre de détente avec l'aide d'un jeune homme (Guillaume Perreault) qui travaille au même bureau qu'André. L'arrivée de ce dernier ajoutera quelques frictions dans la routine familiale. Alors qu'elle se promet de travailler sur son quatrième album cet automne, Émily Bégin pourra également utiliser cet été ses talents de chanteuse à quelques reprises sur scène puisque humour et chansons seront au rendez-vous dans C'est pas un cadeau. Émily Bégin a répondu à notre questionnaire estival.

La trame sonore de ton été?

L'album que vient de sortir The Franklin Electric. Je ne connaissais pas ce groupe-là. Le chanteur est le copain de ma cousine et un soir elle m'a demandé de venir le voir en spectacle au Cabaret du Mile End. J'ai vraiment été agréablement surprise! Il y a un petit côté folk que j'aime beaucoup et qui me fait du bien. Ça serait une bonne ambiance pour l'été. Sinon, Stolen Dance de Milky Chance, une chanson très pop que j'adore.

Ton festival préféré?

J'aime beaucoup le Festival Juste pour rire. J'ai travaillé six étés pour eux sur des comédies musicales. J'aimais l'ambiance et le fait de pouvoir prendre un verre après les spectacles au Charlot avec des amis artistes pour refaire le monde. J'adore assister aux galas.

Ta sortie incontournable de l'été?

La Ronde ou les glissades d'eau de Saint-Sauveur ou de Valcartier. Je me décide toujours à la dernière minute: j'appelle mes amis au dernier moment pour les inviter à m'accompagner. J'aime m'amuser dans les manèges. Je suis vraiment ado pour ça!

Ta destination soleil préférée?

Avec ma bonne amie Véronique Claveau on aime partir en road trip. Aller à Boston, par exemple, voir un match des Red Sox. On est aussi allé l'été passé à Old Orchard dans le Maine. Il n'y a que des Québécois! J'adore partir avec mon auto pleine à craquer, les fenêtres ouvertes, avec de bons amis et surtout de la bonne musique.

Qu'aimes-tu lire en été?

Des magazines, surtout si je dois prendre l'avion.

Es-tu plus camping sauvage ou été en ville?

Je suis plus chalet douillet dans les Laurentides! J'y vais le plus souvent possible en été.

Ta boisson préférée en été?

J'aime beaucoup les bonnes bulles froides. Parfois, de la sangria blanche.

Une histoire d'amour d'été?

Un des plus beaux voyages que j'ai faits en été s'est déroulé avec un de mes chums quand j'avais 18 ans. On a fait une bonne partie du Nouveau-Brunswick en jeep Sahara pendant presque deux semaines. On s'était acheté une tente et un petit BBQ. On avait rencontré du monde et mangé du homard. On était jeune et nous nous sentions comme si nous étions seuls au monde.

Ton plus beau souvenir d'enfance en été?

Ma mère a une soeur jumelle qui a deux enfants. Quand on se retrouvait tous en famille, c'était trippant. Mes parents s'étaient acheté une caravane pour sept passagers et on avait voyagé ensemble pour aller au Zoo de Saint-Félicien. C'était incroyable.

Ta plus belle expérience professionnelle en été?

Quand j'ai passé mon été à Beaumont Saint-Michel en 2011. Je m'étais loué un beau loft dans le Vieux-Québec et dans le même immeuble se trouvait Dominique Pétain, une autre comédienne d'À la recherche d'Elvis, la pièce qu'on présentait. On a passé un été de fou! On en a bien profité toutes les deux après les représentations et j'avais des amis et de la famille qui venaient me rejoindre chez moi. Danielle Proulx avait loué un chalet au bord du fleuve, et on allait aussi la visiter. J'ai passé l'été à profiter de Québec!

Une anecdote de théâtre d'été?

En 11 ans de scène, je n'avais pas encore eu de fou rire sur scène. C'est arrivé avec Sylvie Boucher et Guillaume Perreault la semaine dernière pendant une représentation de C'est pas un cadeau. Dans une scène, le personnage de Guillaume doit se cacher de moi, mais je débarque dans la pièce. Il met alors une casquette et des lunettes, mais une des lentilles est tombée! Sa première réaction a été de mettre sa main devant son oeil. On n'a pas pu s'empêcher de rire. Ça ne m'était jamais arrivé. Je vais devoir faire attention cet été!

C'est pas un cadeau, jusqu'au 30 août au Théâtre des Hirondelles, à Saint-Mathieu-de-Beloeil.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer