François Pérusse et ses classiques

Le projet de compilation est né lorsque les... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Le projet de compilation est né lorsque les créateurs du populaire L'osti d'jeu ont demandé à François Pérusse son approbation pour une extension du jeu, entièrement consacrée à ses Albums du peuple.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plus d'un quart de siècle de capsules humoristiques et de répliques absurdes qui nous sont restées en tête. C'est ça, François Pérusse. Avec son album Best Ove, il nous offre les incontournables de tous ses albums, des classiques imposés... par ses propres fans!

Ça faisait longtemps qu'on réclamait à François Pérusse une compilation du meilleur de son oeuvre, mais, de son propre aveu, il n'aime pas les «greatest hits». «C'est souvent fait par une compagnie de disques qui met les tounes une après l'autre, à l'insu de l'artiste souvent, parce que c'est dans son contrat.»

«Je ne voulais pas faire du copier-coller. Je voulais fabriquer un vrai album, avec des inédits, des comparatifs avec des choses faites plus récemment, une présentation explicative, remixer des petites tounes niaiseuses, mêmes des bloopers... Le plus long a été de faire un choix.» 

Ce projet de compilation est né lorsque les créateurs du populaire L'osti d'jeu ont demandé à François Pérusse son approbation pour une extension du jeu, entièrement consacrée à ses Albums du peuple. «Ce Best Ove n'aurait peut-être pas eu sa raison d'être, mais, jumelé à ce jeu que j'ai trouvé très drôle, je trouvais que c'était une bonne idée. J'ai fait mon album de mon côté, à mon goût.»

Revisiter son oeuvre

Bien à l'abri dans son studio, François Pérusse a créé plus de 3000 capsules radio pendant sa carrière, ainsi que 13 albums, un DVD, 120 publicités et les séries télé Le spécial du peuple, La Série du peuple, Le JourNul, On s'écoute parler, Pérusse Cité et La tite chambre. Ce Best Ove a été l'occasion de revisiter ses albums, qui étaient eux-mêmes des sélections du meilleur d'une année. «Ça fait drôle, admet-il. Le temps passe vite et lentement en même temps.»

Best Ove de François Pérusse... (PHOTO FOURNIE PAR LA PRODUCTION) - image 2.0

Agrandir

Best Ove de François Pérusse

PHOTO FOURNIE PAR LA PRODUCTION

«Il y a des choses que j'aurais refaites à 100 %. Je me suis rendu compte que j'aimais encore plus mes choses récentes que mes choses plus vieilles. Ça doit être normal. Quand j'ai commencé, je faisais plus de sketchs sur la vie de tous les jours. Je suis devenu plus éditorial, je fais plus de jokes avec l'actualité. Et pendant toutes ces années, j'ai rencontré des gens qui m'ont dit ce qu'ils préféraient et qui me récitaient des répliques par coeur. Ils connaissent plus les répliques que moi!»

La gaffe comme source d'inspiration

Après plus de 25 ans de sketchs, qu'est-ce qui continue d'inspirer François Pérusse? «Tout. Moi-même. Les gaffes que j'ai faites dans ma vie. La gaffe humaine en général. L'erreur m'inspire beaucoup. Et, dans les dernières années, beaucoup les médias. J'aime rire des médias, plus que jamais, parce qu'ils se sont multipliés et, pour moi, c'est délicieux.»

_______________________________________________________________________

Best Ove. François Pérusse. La musique du peuple. Sortie le 10 novembre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer