André Sauvé à la conquête des Français

André Sauvé sera au prestigieux Festival d'Avignon du 6... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

André Sauvé sera au prestigieux Festival d'Avignon du 6 au 24 juillet. Il compte ensuite passer « tout l'automne et tout l'hiver » à Paris.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

André Sauvé revient à peine d'une résidence à Paris qu'il y retourne déjà. En effet, l'humoriste aime tant la France qu'il souhaite s'y installer pour un long séjour, sans toutefois tourner le dos au Québec, a appris La Presse.

En janvier dernier, André Sauvé s'est installé pour trois mois au Théâtre des Mathurins, à Paris. Devant un maximum de 80 personnes par soir, il a présenté des numéros de ses deux premiers spectacles solos. 

« J'ai trouvé ça sain de reconquérir un public. Chaque soir, je devais les gagner. Et c'était très spécial. Des soirs, ils avaient été 38 ou 42 dans la salle. Et la joie que j'avais, en revenant chez moi à vélo, si les 42 avaient vraiment aimé ça ! C'était une joie aussi grande qu'une salle de 1500 personnes qui avaient trippé, car j'avais réussi à les gagner un par un », explique l'artiste, de passage à Montréal pour quelques semaines.

André Sauvé avait déjà fait quelques essais à Paris au cours des dernières années, mais jamais sur une aussi longue période.

« J'avais peur jusqu'à l'aéroport. Je ne comprenais pas ce que je m'en allais faire là. Je suis un ennuyeux et je me disais que j'allais m'ennuyer. Paris, c'est bien beau, mais tout seul, à un moment, tu en reviens bien ! » - André Sauvé

Finalement, la vie parisienne a conquis l'humoriste. Trois fois par semaine, le Québécois de 50 ans a présenté son spectacle avec grand plaisir : « Cinquante ans, c'est comme un renouveau, mais pas une remise en question douloureuse. Plutôt une réévaluation de la vie. Et Paris, ça fittait au boutte avec ça. Personnellement, ça m'a fait grandir », confie-t-il.

Avec son agente Lucie Rozon de Juste pour rire, il a donc décidé de poursuivre sa belle aventure. Il sera au prestigieux Festival d'Avignon du 6 au 24 juillet : « Ce sera 21 shows d'affilée. Tous les soirs du festival. Quand je dis go à un projet, je prends ça au sérieux ! », dit Sauvé en riant.

L'automne prochain, André Sauvé retournera au Théâtre des Mathurins, à Paris, pour y présenter une version plus courte de son plus récent spectacle, Être. Son équipe et lui espèrent y offrir quatre ou cinq représentations par semaine. Et si tout va bien, ils aimeraient s'installer ensuite dans un plus grand théâtre.

L'humoriste se voit à Paris « tout l'automne et tout l'hiver ».

« Je m'imagine y vivre plus de [la moitié] de l'année, mais je reviendrais quand même [au Québec]. J'ai envie d'essayer ça. C'est un move un peu aveugle, ou plutôt instinctif. C'est une autre aventure. » - André Sauvé

Vers un troisième spectacle

Entre les représentations, André espère se remettre à l'écriture pour pondre un troisième spectacle : « J'ai de la misère à le définir, mais j'aimerais réfléchir tout haut, avec les gens. C'est sûr qu'on rirait, mais ce ne serait pas stagé comme un show d'humour. »

Ses admirateurs n'auront pas à se rendre en France pour voir ce futur spectacle, puisque André Sauvé n'a pas du tout l'intention de bouder son premier public. C'est avec plaisir qu'il sillonnera le Québec avec son nouveau matériel, promet-il.

Découvrez notre entrevue vidéo avec André Sauvé, samedi, dans La Presse+.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer