Ward et Nantel diffusent leur numéro, le producteur s'excuse

Mike Ward... (Archives La Presse)

Agrandir

Mike Ward

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les humoristes Mike Ward et Guy Nantel ont diffusé sur l'internet, dimanche après-midi, le numéro qu'ils devaient présenter ce soir au Gala Les Olivier, en remerciant les gens qui « leur permettent de faire du stand-up debout en 2016 ».

Le numéro a été jugé trop risqué par l'assureur de l'Association des professionnels de l'industrie de l'humour (APIH), qui produit Les Olivier. Et comme la couverture d'assurance a été refusée, le numéro a été retiré de la programmation de la soirée.

Quelques heures après sa diffusion en ligne, le conseil d'administration de l'APIH a publié un communiqué, s'excusant auprès des deux humoristes.

Relativement au numéro de Mike Ward et de Guy Nantel, le conseil d'administration de l'APIH reconnait qu'une meilleure gestion de sa part aurait probablement pu conduire à une issue plus satisfaisante pour toutes les parties. Aussi, il tient à s'excuser auprès des membres qui ne se sont pas sentis supportés et plus particulièrement auprès de Mike Ward et de Guy Nantel », peut-on lire dans le communiqué.

Cela dit, cette situation met en lumière une tendance très inquiétante soit celle du « Risque 0 » qui conduit inévitablement au resserrement de la liberté d'expression. S'ils avaient vu le jour cette année, on peut se demander si plusieurs des numéros des Cyniques, d'Yvon Deschamps ou de RBO auraient pu être présentés à la télévision. C'est hautement préoccupant », poursuit le conseil d'administration de l'APIH, ajoutant que l'association fera de ce dossier une priorité.

Le sketch enregistré au comédie-club Le Bordel

Dans les quelque cinq minutes que dure le dialogue entre Mike Ward et Guy Nantel, dont le sketch a été enregistré samedi soir au comédie-club Le Bordel, à Montréal, les deux humoristes discutent justement de la liberté d'expression avec humour.

« Si tu veux percer, si tu veux vendre des tickets, il faut que tu plaises aux matantes », blague Guy Nantel. Mike Ward, pour sa part, fait quelques allusions à son procès contre Jérémy Gabriel, qui le poursuit devant le Tribunal des droits de la personne.

Le numéro semble avoir subi des modifications par rapport à la version publiée il y a trois jours dans le Journal de Montréal. Une blague sur les Juifs ne s'y trouve plus.

Les deux humoristes ont décidé de ne pas assister à la soirée après que leur prestation a été annulée.

Guy Nantel n'est pas en lice pour un trophée, mais Mike Ward est notamment dans la course pour l'Olivier de l'année.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer