Exclusif

Just For Laughs: Mike Ward et Rachid Badouri de retour

Mike Ward (à gauche) et Rachid Badouri embrassent... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Mike Ward (à gauche) et Rachid Badouri embrassent Gilbert Lauzon, fondateur de Just For Laughs. Pour cause: les deux humoristes ont fait un passage remarqué l'été dernier au festival, et les voilà tous deux aux commandes de deux spectacles importants qui auront lieu l'été prochain.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Juste pour rire
Juste pour rire

Nos articles sur le Festival Juste pour rire. »

La première apparition de Rachid Badouri à Just For Laughs au mois de juillet dernier n'est pas passée inaperçue. Le directeur artistique de JFL Robbie Praw lui a demandé d'animer The Ethnic Show l'été prochain. De son côté, Mike Ward reprendra les commandes du Nasty Show pour la deuxième année. La Presse leur a parlé.

«C'est big!», s'est exclamé Rachid Badouri en apprenant à La Presse qu'il allait animer The Ethnic Show du 13 au 28  juillet prochain au Club Soda et au Métropolis.

L'humoriste québécois fondait déjà beaucoup d'espoirs sur sa première présence à Just For Laughs l'été dernier. «J'y vais pour lancer ma carrière en anglais», avait-il alors résumé, en soulignant l'importance de ce festival dans le monde de l'humour anglophone.

Le numéro de huit minutes qu'il a présenté l'été dernier au Ethnic Show a été remarqué par les producteurs de JFL. «Après les 18 représentations du gala, on a organisé un spectacle d'une heure à l'Astral où se trouvaient des diffuseurs américains et anglais», a indiqué Rachid Badouri.

L'animation de l'Ethnic Show est pour lui une récompense de tout le travail qu'il a accompli depuis un an. «Je suis très fier d'animer ce gala, nous dit l'humoriste qui s'est aussi produit dans le Qube de Gregory Charles à New York le printemps dernier. On y va étape par étape et c'est très bien comme ça. On ne planifie pas ces choses-là, mais on s'y prépare. Je me suis préparé pour ne jamais dire non.»

À titre d'animateur, Badouri préparera un numéro d'ouverture et assurera la présentation des sept humoristes invités, parmi lesquels l'Américain d'origine grecque Yannis Pappas et l'Italo-Américain Dom Irrera. Il fera également un court numéro après l'entracte. Les autres humoristes seront connus l'année prochaine.

Dès qu'il a appris qu'il allait animer The Ethnic Show, il a relancé ses contacts. «J'ai appelé mes amis anglophones, je leur ai dit, je suis prêt à tout! Un 50e dans un sous-sol, un bingo en anglais à Kahnawake, n'importe quoi, donnez-le-moi!», lance l'humoriste qui se produit maintenant régulièrement au Comedy Nest.

«J'ai fait un numéro là-bas à la fin du mois de septembre avec Gad Elmaleh, c'était très drôle. Deux humoristes francophones qui parlent anglais, les gens étaient un peu twilight...»

Rachid Badouri travaille maintenant avec deux humoristes anglophones, Franco Taddeo et Derek Seguin, qui l'aident à se produire dans de petits bars anglophones de Montréal. L'humoriste continue de puiser à même son répertoire francophone, essentiellement tiré de ses deux spectacles Arrête ton cinéma et Badouri rechargé, qu'il présentera en France l'automne prochain.

Mike Ward au Nasty Show

L'humoriste Mike Ward, qui a animé le Nasty Show l'été dernier pour la première fois, sera de retour du 20 au 30 juillet prochain au Métropolis. «Je suis vraiment content d'être de retour, a-t-il confié à La Presse. Quand on me l'a proposé la première fois, j'espérais que ça devienne une job régulière!»

L'humoriste se pince encore en pensant à son rôle d'animateur du Nasty Show, qui représente en tous points son idéal d'humour. «Il y a même eu une captation pour la chaîne américaine Showtime, qui va diffuser le gala au début de l'année prochaine.»

Mike Ward s'est dit surpris quand Robbie Praw lui a offert le rôle d'animateur la première fois. «Il y avait un buzz énorme autour de l'humoriste américain Hannibal Buress, qui a été le premier à traiter Bill Cosby de "violeur". Je pensais que c'était lui qui animerait le gala, donc quand on me l'a offert, j'étais fou de joie. C'était la première fois qu'un Canadien animait le Nasty Show depuis 30 ans!»

Trois humoristes ont déjà confirmé leur présence. Il s'agit de Bobby Slayton, qui a animé le Nasty Show pendant près de 20 ans, Brad Williams et Tiffany Haddish. 

Depuis qu'il a animé son premier Nasty Show, Mike Ward remarque que les portes de l'humour s'ouvrent à lui beaucoup plus facilement.

«Je collabore maintenant à l'émission radio d'Anthony Cumia, à New York, et je joue régulièrement au club The Stand, à Manhattan. C'est aussi grâce au Nasty Show que j'ai été invité aux festivals de Melbourne, de Maui et d'Édimbourg. Je vais également écrire pour l'humoriste anglais Jimmy Carr, probablement le meilleur humoriste de la planète en ce moment.»

Mike Ward avoue que l'humour du Nasty Show lui va bien. «Les humoristes modernes sont tout le temps en train de se censurer, estime-t-il. Pas au Nasty Show. Si on était de la liqueur, on serait le concentré. C'est l'humour à son état le plus pur. L'an dernier, Louis C.K. est venu, c'était la folie. Les gens savent à quoi s'attendre. On réussit à choquer du monde, mais pas au point où les gens veulent quitter ou nous menacer de mort.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer