Martin Fontaine, le King de Las Vegas

Au début des années 70, Elvis était le roi de la Strip. Il interprétait ses... (Photo: Mathieu Waddell, La Presse)

Agrandir

Photo: Mathieu Waddell, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Las Vegas) Au début des années 70, Elvis était le roi de la Strip. Il interprétait ses succès à l'hôtel Hilton International, devenu le Westgate. L'esprit du chanteur y renaîtra dès ce soir avec le spectacle Elvis Experience. Dans les habits du King: le Québécois Martin Fontaine.

Rencontré la veille de sa première, ce dernier peinait encore à croire que cette expérience plus grande que nature était sur le point de se concrétiser. «Je ne sais pas comment je fais pour marcher, parler et respirer en ce moment. C'est la vraie affaire qui se passe. Enfin, je suis rendu là!», affirmait hier celui qui a personnifié Elvis devant plus de deux millions de spectateurs jusqu'ici.

«Pour nous, c'est l'accord parfait. C'est le parfait spectacle au parfait endroit. Nous allons voir comment ça se passe et essayer d'y laisser notre marque.»

La revue musicale, coproduite par Fontaine avec le Capitole de Québec, débarque à Vegas à la suite de négociations dans lesquelles Priscilla Presley aurait joué un rôle marquant.

La veuve du King avait en effet assisté au spectacle dans la Vieille Capitale, l'été dernier, et s'était dite «agréablement surprise» par le résultat. Mme Presley devrait être à la première d'Elvis Experience ce soir.

Le show présenté à Vegas jusqu'au 30 mai (une prolongation de trois semaines est possible) ne sera pas bien différent de celui qui a fait les beaux jours du Capitole de Québec. Sur scène, Martin Fontaine sera accompagné de huit choristes et de 24 musiciens, et il transportera les spectateurs au début des années 70.

«J'aime cette période-là parce que c'est la plus riche. Elvis était alors au sommet de son art. Plus tard, on touche à son déclin, au moment où il était plus affecté par les pilules, qu'il avait pris du poids et qu'il était moins en forme. Ça ne m'intéresse pas.»

Un spectacle resserré

Seul changement important, le spectacle a été raccourci de près d'une heure: «À Québec, je fais un peu plus de deux heures, alors que là, on me demande 75 minutes sans entracte, dit-il. Je garderai la même ouverture et la même fin, mais le reste ne sera jamais pareil d'une représentation à l'autre. Mon répertoire contient une quarantaine de chansons et je vais en faire 26 par soir.»

Arrivés aux États-Unis en début de semaine, l'interprète et son équipe n'ont pas eu le temps de répéter avant hier après-midi.

«Je ne vous mentirai pas: je ne suis pas si à l'aise en ce moment, car je ne connais pas 18 des 24 musiciens. Il y a de nouveaux techniciens qui n'ont pas vu mon spectacle et je dois m'adapter à cette nouvelle salle. Je ne sais même pas comment ça sonne dans ce théâtre», nous confiait l'artiste québécois, avant de se rassurer: «Mais je dois rester calme et ne pas compliquer les choses. Ma job est de frapper un coup sûr et de me rendre au premier coussin.»

Des mariages et une expo

Les productions Graceland, qui sont derrière Elvis: The Exhibition - The Show - The Experience, ont bon espoir que des admirateurs du King viendront de partout pour vivre cette immersion.

En plus du spectacle de Martin Fontaine, une exposition permettra aux visiteurs de découvrir des centaines d'objets ayant appartenu à la famille Presley, ainsi qu'un documentaire sur le chanteur.

Les amoureux les plus aventureux pourront même prolonger l'expérience en se mariant à la première chapelle à Las Vegas administrée par Elvis Presley Enterprises, qui gèrent le patrimoine du chanteur. La première cérémonie, qui aura lieu aujourd'hui, sera célébrée par Priscilla Presley elle-même.

«C'est excitant de faire partie de ce projet. Je pars vivre à fond l'expérience Elvis. Et j'espère que ce ne sera pas la fin. Je souhaite que les producteurs m'invitent sporadiquement à remonter sur cette scène, année après année», ajoute le Québécois.

Et puisque tout ce qui se passe à Vegas doit rester à Vegas, souhaitons à Martin Fontaine d'y demeurer le plus longtemps possible.

__________________________________________________________________________

Infos: Graceland.com/vegas/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer