St-Valentin : les humoristes partagés

En ce 14 février, La Presse a demandé à plusieurs humoristes  de... (Photo: Photothèque La Presse)

Agrandir

Photo: Photothèque La Presse

Partager

En ce 14 février, La Presse a demandé à plusieurs humoristes de confier leur meilleur et leur pire souvenir de la Saint-Valentin et de dévoiler leur plan pour ce soir. Conclusion: il y a les «fêteux» et les «fêteuses». Et il y a les anti-Saint-Valentin...

Jean-Marc Parent

Ton meilleur souvenir de Saint-Valentin? : Il y a quelques années, j'étais avec ma copine actuelle Annick et ma meilleure amie Chantal alors célibataire et donc un peu tristounette le jour de la St-Valentin. On l'a donc invitée à passer la soirée avec nous. Nous nous sommes retrouvés tous les trois dans un comptoir à beignes. Tous les restos étaient complets! On a mangé des beignes à la crème et ri comme des enfants! On s'en reparle chaque année.

Ton pire? : J'étais jeune adulte. Moi et ma blonde étions des rockers dans l'âme, écoutant du Led Zeppelin, etc. Le jour de la Saint-Valentin, je lui ai offert une belle carte et un bouquet de fleurs. Elle s'est mise à rire aux éclats en me disant que c'était d'une quétainerie consommée! En dedans, je me suis dit: «Plus jamais!»

Ton plan pour ce soir : Annick et moi ne sommes pas dans le même pays alors on va se parler une couple d'heures au téléphone. Je vais aussi lui faire livrer des fleurs (en espérant qu'elle n'éclate pas de rire...) et j'irai manger au resto avec des amis qui sont également seuls ce soir.

Mike Ward

Ton meilleur souvenir de Saint-Valentin? : Le jour de mon mariage: j'ai marié ma blonde un 14 février.

Ton pire? : J'avais fait peinturer ma maison par un homme de 76 ans. Je l'hébergeais le temps des travaux. Le soir de la Saint-Valentin, il était encore chez moi: ça travaille pas vite un homme de 76 ans! Ça a changé l'atmosphère. Quoi de plus romantique qu'un souper en tête-à-tête: moi, ma blonde et mon peintre du troisième âge?

Ton plan pour ce soir : Je vais aller dans une résidence de personnes âgées trouver un monsieur qui est bon du pinceau... hahaha.

Philippe Bond

Ton meilleur souvenir de Saint-Valentin? : Je n'ai pas souvent fêté la Saint-Valentin ayant été 7 ans célibataire depuis dix ans mais je me rappelle d'une Saint-Valentin. J'animais au cabaret Chez Maurice, à Saint-Lazare, juste pour les filles. Il devait y avoir 500 filles. Une de mes plus belles Saint-Valentin! Mais je suis revenu seul à la maison!

Ton pire? : L'an dernier, je suis allé manger avec un ami, assez costaud, dans un restaurant de Rosemère. Quand on m'a donné le menu spécial, j'ai compris que c'était la Saint-Valentin. Bien du monde me regardait! Les gens se posaient des questions!

Ton plan pour ce soir : Ma blonde m'a dit que c'était pas nécessaire que je la gâte car je le fais à l'année longue. Je lui achète des fleurs une fois par mois. Je fais attention à elle. Je suis galant dans la vie. J'ai été élevé comme ça. Ce soir, on va rester manger à la maison, devant un feu de foyer et on s'offrira un cadeau en fin de soirée.

François Morency

Ton meilleur souvenir de Saint-Valentin? : Je n'ai AUCUNE mémoire pour les dates d'anniversaires, de fête de famille, d'amis. J'oublie même ma propre fête (20 juin, soit dit en passant, magasinez maintenant, y'a de bons rabais). J'ai déjà eu la chance de fréquenter une fille dont l'anniversaire est le 14 février. Deux événements majeurs en une seule soirée: magique et rentable. Si seulement Jésus avait fait l'effort de naître le même jour, je serais peut-être encore avec elle.

Ton pire? : Ma pire Saint-Valentin a été de ne rien faire en croyant qu'elle n'attachait aucune importance à cette fête «bassement commerciale», comme elle disait... Donc messieurs, si votre dame vous sert un: «Bof, ne fait rien de spécial, c'est une journée comme les autres», n'en croyez rien! C'est un piège duquel vous ne pourrez sortir sans perdre un membre!

Ton plan pour ce soir : À moins d'un spectaculaire revirement de situation, je suis célibataire aujourd'hui, donc ça s'enligne pour être plutôt mollo. Un célibataire à la Saint-Valentin, c'est comme un chômeur à la Fête du travail ou un alzheimer le jour du Souvenir: t'as juste hâte que ça finisse!

Lise Dion

Ton meilleur souvenir de Saint-Valentin? : Mes meilleurs souvenirs, ce sont les 15 Saint-Valentin passées avec mon ex-conjoint! Il a été le premier homme à m'offrir une douzaine de roses!

Ton pire? : J'ai reçu un cactus qui s'est laissé mourir quelques semaines plus tard. J'ai fait exprès de trop l'arroser!

Ton plan pour ce soir : Depuis trois ans, j'organise un souper de filles célibataires et on parle de sexe bien entendu!

Marie-Lise Pilote

Ton meilleur souvenir de Saint-Valentin? : Lors d'un voyage en Turquie, mon chum nous avait réservé une chambre digne du Conte des mille et une nuits...

Ton pire? : Je suis probablement la moins romantique de tous les humoristes. Neuf fois sur dix, j'oublie la Saint-Valentin.

Ton plan pour ce soir : Ce soir, je suis en spectacle à Dolbeau et après le show, je vais coucher chez maman à Alma. Ce sera donc une Saint-Valentin mère-fille à jaser dans le lit toute la nuit...

Cathy Gauthier

Ton meilleur souvenir de Saint-Valentin? : La première Saint-Valentin avec l'amoureux que j'ai depuis un petit bout, on l'a fêtée à Québec. Je trouvais ça quétaine de dormir dans un lit à Québec alors que notre lit est meilleur à Montréal!

Ton pire? : La Saint-Valentin ne me touche pas. Je ne suis pas le genre de blonde à babouner mon chum parce qu'il ne m'a pas acheté de fleurs ou de chocolats en forme de coeur! Chez nous, on fête l'amour à chaque jour. La Saint-Valentin, c'est un racket pour qu'on achète des fleurs.

Ton plan pour ce soir : Mon chum m'invite au Bal de la Fondation Québec Jeunes qui vient en aide aux jeunes en difficulté, un bal comme dans Cendrillon avec robe longue et tuxedo. Un peu hot shot!

Kim Lizotte

Ton meilleur souvenir de Saint-Valentin? : Trouver mon ex caché dans un garde-robe avec des fleurs et un toutou, alors qu'il devait être à Toronto. J'ai crié comme une cinglée et j'ai failli appeler la police. Finalement, j'étais contente de ne pas être la victime d'une invasion à domicile.

Ton pire? : Ma pire Saint-Valentin est définitivement la fois où j'ai reçu des gratteux en cadeaux. (Soupir).

Ton plan pour ce soir : Je suis en show au Brouhaha, sur de Lorimier à 20h... (d'un coup que quelqu'un ait le goût de venir me porter des fleurs et du champagne!)

Les anti-Saint-Valentin!

Guy Nantel : «Je n'ai jamais fêté cette fête inutile et compte bien ne jamais la fêter de ma vie. (Ce message est supervisé et approuvé par ma femme).»

Adib Alkhalidey : «Je déteste la Saint-Valentin mais comme ma copine aime ça, je fais semblant... Et comme elle lit quotidiennement La Presse, je suis officiellement dans la merde. Voilà!»

Jérémy Demay : «Je ne crois pas à la Saint-Valentin. Si j'aime une femme, je n'ai pas besoin d'une journée pour célébrer mon amour.»

Geneviève Gagnon : «Je n'aime pas la Saint-Valentin car je suis célibataire et jalouse des couples heureux. Pis c'est la fête du chocolat en coeur et j'aime trop le chocolat! Lollll.»

Stéphane Fallu : «Je n'aime pas la Saint-Valentin à cause des toutous douteux, des roses de dépanneur, des boîtes de chocolat chimiques en forme de coeur, des sous-vêtements en froufrous et parce je suis en couple. Je n'aime pas la Saint-Valentin car je me sens obligé de faire l'amour ce soir-là, pis surtout cette année je suis à l'extérieur de la maison en tournée!»

Charles Beauchesne : «La Saint-Valentin, cette fête durant laquelle on célèbre le sacrifice d'un saint dont personne se souvient, en rappelant aux célibataires à quel point ils sont seuls.»

Mélanie Ghanimé : «En tant que célibataire, je ne déteste pas la Saint-Valentin mais je l'aimerais encore plus si, pour l'occasion, les batteries étaient en spécial!»

Maxim Martin : «Quand j'étais en couple, on ne fêtait pas la Saint-Valentin. Trop classique, trop prévisible. C'est pour ces mêmes raisons que je n'envoyais pas de fleurs à ma blonde après une chicane. Au contraire, je lui envoyais des fleurs quand elle ne s'y attendait pas, sauf qu'elle me disait alors: «Bon, qu'est-ce que t'as fait?»... On s'en sort jamais, lollll.»

Gabriel D'Almeida Freitas : «Je déteste la Saint-Valentin car qui veut être associé à un homme ambiguë en couche qui vise des gens sans leur consentement? Entre un Père Noël qui donne des cadeaux, un lapin qui apporte du chocolat et un homme en couche qui décide de mes rapports sexuels à l'aide de son arc et ses flèches, le choix n'est pas dur à faire.»

François Bellefeuille : «La Saint-Valentin, on devrait arrêter d'en parler, c'est quelque chose qui se vit seul et dans la douleur.»

Nabila ben Youssef : «Moi j'aime bien le Valentin. C'est le Saint que je n'aime pas. On peut l'appeler juste Mon Valentin. Cette année, la Saint-Valentin est remplacée par une manifestation mondiale contre le viol. Si on me donne le choix, je préfère cela, c'est plus important en ce moment.»

Ben Lefebvre : «Je suis né un 14 février! Y'a jamais personne de dispo le jour de ma fête, pis des coeurs rose nanane partout me rappellent à chaque année que je vieillis. Super!»

Fabien Cloutier : «Je n'aime pas la Saint-Valentin parce que je n'ai pas besoin de gros pyjamas roses, de chocolats trop sucrés, de gros toutous lettes, de p'tits blonds frisés en couches qui pitchent des flèches dans l'cul du monde, pour me rappeler de dire à ma blonde que je l'aime.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • L'amour au Carrefour de l'Estrie

    Sherbrooke

    L'amour au Carrefour de l'Estrie

    Parmi les clients pressés, les vitrines ordonnées et les tablettes remplies à craquer, le Carrefour de l'Estrie cache un précieux produit ... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer