Zazie, une nouvelle série pour ados

Le premier tome de sa nouvelle série pour jeunes vient à peine de paraître que... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le premier tome de sa nouvelle série pour jeunes vient à peine de paraître que Marie-Renée Lavoie en est déjà à l'écriture du troisième. Zazie, c'est une histoire que la professeure de littérature a écrite pour se faire plaisir, et qui est tout aussi divertissante à lire.

Après deux romans pour adultes (dont le premier, La petite et le vieux, a reçu le Grand Prix de la relève Archambault, en 2011) et un troisième pour enfants, Marie-Renée Lavoie avait besoin de poursuivre sa passion et de se changer les idées.

«J'ai eu beaucoup de plaisir à écrire l'histoire de Zazie au cours de la dernière année, qui a été très difficile à cause d'ennuis de santé. J'écris toujours des histoires qui me plaisent, mais cette année, j'avais besoin de travailler sur des histoires plus légères. Les romans jeunesse demandent moins de souffle parce qu'ils sont plus courts, et les sentiments qu'on va chercher sont moins "tord-boyaux"», dit-elle.

L'adolescence, c'est la période des premiers drames, estime Marie-Renée Lavoie, qui aborde de front, dans Zazie, des sujets qui préoccupent les jeunes, comme le divorce de leurs parents, l'intimidation à l'école, l'amitié, le premier amour, la vie en famille... ou le fait de ne pas avoir encore de cellulaire. Des sujets tous directement inspirés de son entourage.

«Dans le quartier de Rosemont-La Petite-Patrie, où j'habite, il y a une quarantaine d'enfants et d'adolescents qui jouent dans la ruelle. Je les dérange pour leur poser des questions, je les regarde aller. J'avais envie de me plonger dans leur univers.»

Zazie est une adolescente de 13 ans attachante, à la fibre romantique, «qui aime bien sauver les autres et se complaît dans la douleur par moments», admet Mme Lavoie. Elle est l'aînée d'une famille de cinq enfants, alors que sa meilleure amie est enfant unique. «Je cherchais des perspectives qui s'opposent. Moi, j'ai grandi avec trois soeurs, mais j'ai une fille de 9 ans qui me reproche assez souvent d'être enfant unique.»

Marie-Renée Lavoie s'est prise d'affection pour son personnage au point qu'elle aimerait bien «la faire vivre» jusqu'au cégep. «Je me suis lancée dans Zazie de façon improvisée, puis, très rapidement, j'en ai fait deux et j'ai commencé le troisième. Tout a déboulé très vite.»

«Dès que j'aurai fini le troisième tome, je vais commencer l'écriture d'un roman pour adultes, poursuit l'auteure. Mais ça peut encore changer.»

Le deuxième tome de Zazie, dont la date de parution n'est pas encore fixée, est déjà terminé, et le troisième est en voie de l'être, lui aussi. Quoi qu'il en soit, la professeure de littérature ne retourne pas au cégep où elle enseigne cet automne, mais compte prendre ce temps précieux pour se livrer à ses nombreux projets d'écriture.

TROIS ROMANS QUI ONT MARQUÉ MARIE-RENÉE LAVOIE

> Le vieil homme et la mer, d'Ernest Hemingway

Ce grand classique, mentionné dans son premier roman, revient aussi dans Zazie. «C'est le premier livre que j'ai lu d'une couverture à l'autre. C'était un gros choc. Je devais faire un travail de dernière minute au secondaire et j'ai pris le plus petit livre dans la bibliothèque de mes parents. Je l'ai lu d'une traite et j'ai pleuré jusqu'à minuit, j'étais complètement bouleversée. Chaque été, je le relis et je ressens cette même émotion devant le courage du vieil homme.»

> Il pleuvait des oiseaux, de Jocelyne Saucier

«Je m'occupais du club de lecture au cégep quand le roman est paru [en 2011]. C'est le seul livre qui a fait l'unanimité dans tous les collèges. Même si c'est une histoire de "vieux", les jeunes ont capoté parce qu'ils pouvaient se projeter dans la façon de vivre des personnages, leur besoin de s'affirmer.»

> Le vieux qui lisait des romans d'amour, de Luis Sepúlveda

«Dans le premier tome, Zazie choisit juste des livres avec le mot "vieux" dans le titre pour les lire à ses vieux amis au centre [pour personnes âgées]. Je l'ai relu l'an dernier quand je cherchais des livres pour l'histoire, et le livre revient aussi dans le deuxième tome.»

_____________________________________________________________________________

Zazie, tome 1 - Ça va être correct. Marie-Renée Lavoie. Hurtubise, 232 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer