Souvenirs dormants: le fil de la mémoire ***1/2

Souvenirs dormants, de Patrick Modiano... (Image fournie par Gallimard)

Agrandir

Souvenirs dormants, de Patrick Modiano

Image fournie par Gallimard

La PresseJanie Gosselin 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Prix Nobel de littérature 2014 propose une autre plongée dans les années 60 avec Souvenirs dormants. Dans ce court récit, le narrateur remonte le fil de ses souvenirs, de ses rencontres et de ses fuites, alors qu'il est un tout jeune homme.

On retrouve le Paris des cafés, des hôtels résidences, des rues arpentées à la recherche de quelque chose d'imprécis. Le personnage est fasciné par les mystères de la ville et par les gens de passage dans sa vie. Parmi les femmes qu'il rencontre, il y a d'abord Mireille Ourousov, lorsqu'il a 17 ans.

Puis, il y a Geneviève Dalame, qui le mène à Madeleine Péraud, passionnée de sciences occultes. Cette dernière les emmène chez Madame Hubersen, qu'il revoit en août 1967, par hasard, pour la dernière fois.

Et, finalement, il y a la femme qu'il refuse de nommer, responsable de la mort d'un homme. Il la rencontre lors d'une soirée chez une certaine Martine Hayward, qu'il évoque au tout début du roman avant de faire un détour de plusieurs années pour y revenir.

L'histoire est bercée par l'écriture toujours aussi maîtrisée et juste de Patrick Modiano.

* * * 1/2

Souvenirs dormants. Patrick Modiano. Gallimard. 105 pages. 




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer