Patricia: empathie ***1/2

Patricia, de Geneviève Damas... (Image fournie par Gallimard)

Agrandir

Patricia, de Geneviève Damas

Image fournie par Gallimard

La PresseJosée Lapointe 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

Il fait bon commencer l'année avec ce livre humaniste qui traite de la crise des migrants de manière intime. Geneviève Damas, dramaturge belge qui a remporté le prix des Cinq continents de la francophonie en 2011 pour son roman Si tu passes la rivière, a séjourné en juin 2015 au camp de Lampedusa, en Italie.

Elle en a tiré une série de chroniques pour le journal Le Soir, mais aussi un roman qui donne un visage humain à cette situation dramatique.

Le récit est d'abord narré par Jean Iritimbi, Centrafricain sans papiers qui travaille dans un hôtel à Niagara. Puis par Patricia, une touriste française qui réussira à le ramener avec elle à Paris.

Ensuite par Vanessa, fille de Jean Iritimbi, qui a vécu l'enfer avant d'arriver à Lampedusa, et dont Patricia finira par s'occuper.

Dotée d'une empathie hors du commun, Geneviève Damas propose une histoire tout en nuances et se glisse dans la peau de chaque protagoniste avec sensibilité.

Patricia raconte avec délicatesse les affres de l'exil et de la solitude, mais surtout comment il est possible de rendre le monde meilleur, une personne à la fois. Il suffit de se mettre, juste un peu, à la place des autres.

* * * 1/2

Patricia. Geneviève Damas. Gallimard. 134 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer