1642, Ville-Marie et 1642, Osheaga: l'amour au temps de Ville-Marie ***1/2

Les bédéistes François Lapierre et Jean-Paul Eid ont fait équipe avec Tzara,... (image fournie par Glénat)

Agrandir

image fournie par Glénat

La PresseJean Siag 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les bédéistes François Lapierre et Jean-Paul Eid ont fait équipe avec Tzara, que l'on connaît comme photographe, pour nous livrer cet excellent diptyque qui se passe à Ville-Marie en 1642.

Le premier album est centré sur le personnage de Gauthier, jeune colon français qui se liera d'amitié avec des Algonquins des Trois-Rivières et qui servira d'interprète à la bande de Jeanne Mance et Paul de Maisonneuve.

Cette histoire-là nous est donc racontée du point de vue des colons. Le deuxième album, Osheaga, se passe durant la même période et avec les mêmes personnages en toile de fond, mais l'histoire nous est contée du point de vue des tribus algonquines et iroquoises; un récit centré cette fois sur le jeune Akou.

Un très bon flash scénaristique de Lapierre et Tzara, qui fait son effet. Le duo évite le piège de la «leçon» d'histoire, malgré les nombreuses références historiques (375e anniversaire de Montréal oblige!), tout en nous narrant deux histoires d'amour.

Les dessins, magnifiques, sont autant de tableaux vivants de cette histoire. Du très bel ouvrage.

* * * 1/2

1642, Ville-Marie et 1642, Osheaga. Lapierre, Tzara, Eid. Glénat. 56 pages chacun.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer