La Bosco: drôle de virée funèbre ***1/2

La Bosco, de Julie Mazzieri... (IMAGE FOURNIE PAR HÉLIOTROPE)

Agrandir

La Bosco, de Julie Mazzieri

IMAGE FOURNIE PAR HÉLIOTROPE

La PresseLaila Maalouf 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même dans son cercueil, la mère Bosco a l'air d'humeur exécrable aux yeux de son fils qui craint toujours sa furie. Après lui avoir organisé des funérailles au rabais parce qu'ils sont fauchés, les Bosco doivent enterrer la mère à Chester, «un village perdu» à trois heures de route.

Le père, le fils et la fille montent ainsi avec un chauffeur qui doit les conduire au cimetière... où ils ne se rendront finalement pas. À l'arrivée du cortège, le père Bosco commence à paniquer - il n'a pas de quoi payer l'enterrement.

S'ensuit une virée sans but en pleine campagne, le vieux pleurant autant sa «badloque» que la perte de sa femme, alors que le jeune Charles Bosco plaint la perte d'un billet de 50 $ aux côtés de sa soeur qui ne semble se soucier que de sa propre personne.

Comique et finement satirique, ce deuxième roman de l'auteure du Discours sur la tombe de l'idiot (qui a remporté le Prix du Gouverneur général en 2009) enchaîne les clins d'oeil et se rit de notre petitesse sur fond d'humour tragicomique. Un (trop) court roman fort divertissant, à découvrir.

* * * 1/2

La Bosco. Julie Mazzieri. Héliotrope. 126 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer