Le projet Éternité: mourir de vivre ***1/2

Le projet Éternité, de Jean-François Beauchemin... (Image fournie par Leméac)

Agrandir

Le projet Éternité, de Jean-François Beauchemin

Image fournie par Leméac

La PresseMario Cloutier 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Cloutier

L'actualité nous a appris récemment qu'un médicament contre le diabète pourrait aider à prolonger la vie. Ce vieux rêve d'infinité devient réalité dans le roman de Jean-François Beauchemin Le projet Éternité. Le récit se projette dans l'avenir, au moment où les scientifiques ont réussi à assurer l'éternité au genre humain par diverses manipulations génétiques. À moins d'un accident, les gens ne meurent tout simplement plus. Comme la nature reste essentiellement imprévisible, toutefois, naîtra un enfant imperméable aux traitements assurant une longévité infinie. Puis, une pandémie mondiale forcera les autorités à revoir leurs plans. Ce récit mince et d'une simplicité désarmante donne cependant à l'auteur l'occasion de traiter des thèmes qui lui sont chers : la nature, la vie, la mort, la souffrance et l'absence de Dieu. Des idées qu'il, disons-le, ressassait de façon répétitive dans ses derniers carnets. Ici, par contre, Jean-François Beauchemin nous entraîne dans une réflexion vivifiante et d'une grande rigueur philosophique et intellectuelle. Les personnages touchants et le style empathique du romancier donnent foi en l'homme, cet être souffrant qui ne serait rien, qui ne saurait vivre vraiment... sans la mort !

* * * 1/2

Le projet Éternité. Jean-François Beauchemin. Leméac. 259 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer