Vox Populi: le vrai monde ***1/2

Vox Populi, de Patrick Nicol... (Image fournie par Le Quartanier)

Agrandir

Vox Populi, de Patrick Nicol

Image fournie par Le Quartanier

Mario Cloutier

Vox populi, la voix du peuple. De là à dire que Patrick Nicol parle du vrai monde, il n'y a qu'un pas que nous franchirons allègrement. Le romancier, heureusement, a un don, celui de ne jamais nous ennuyer en racontant la vie d'un membre éminent dudit peuple. L'écriture nous garde en haleine, semble nous promettre quelque chose au tournant de la page. Et puis non. Dans le style dépouillé qu'on lui connaît, avec une finesse psychologique imprégnée dans tous les points et les virgules de ce livre court, il donne à apercevoir quelque chose comme un vide tristement habité. Marc est commis, de moins en moins sollicité, dans un cégep. Sa copine l'a quitté, sa fille prend ses distances. L'homme a des opinions sur tout, même si ce « tout » lui glisse sur le dos comme sur celui d'un canard. Après La nageuse au milieu du lac, un récit à la fois personnel et ample, le romancier de Sherbrooke revient au « peu ». Mélancolique, ambigu, le roman fait penser à une parenthèse un peu triste. Comme si l'écrivain reprenait son souffle devant ce que la vie peut offrir ou pas. Lassitude ou pas de côté ? 

* * * 1/2

Vox Populi. Patrick Nicol. Le Quartanier. 90 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer