Les intrus: la bédé américaine à son meilleur! ****

La PresseJean Siag 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le bédéiste américain Adrian Tomine, qui collabore entre autres au magazine The New Yorker et qui a publié plusieurs romans graphiques avec la maison d'édition montréalaise Drawn and Quarterly, nous propose ici un recueil de six nouvelles illustrées.

Les intrus (Killing and Dying), sélectionné au festival d'Angoulême cette année, dresse un portrait de société parfois cruel de la vie contemporaine à travers les thèmes de la création, de la solitude, de la quête de sens et de la réussite, entre autres.

De petites histoires extrêmement bien ficelées, parfois sombres, mais avec une touche d'humour très fin et des personnages souvent émouvants.

Les dessins réalistes de Tomine sont épurés, avec des traits clairs magnifiques. L'illustrateur d'origine japonaise varie les styles, empruntant les codes du «comic strip» en même temps que du roman graphique, avec ou sans couleur. Un très bel objet.

* * *

Les intrus. Adrian Tomine. Éditions Cornélius.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer