Les possédés: une universitaire mène l'enquète ****

La PresseMarielle Bedek 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Aussi intello que divertissant, ce premier livre d'Elif Batuman, paru aux États-Unis en 2010, rassemble de longs articles originellement parus dans The New Yorker et n+1, notamment.

La journaliste et écrivaine y raconte plusieurs colloques et reportages ou encore un séjour linguistique en Ouzbékistan, lors de ses années en littérature comparée à Stanford.

Que la brillante étudiante fouille les archives à la recherche de documents destinés à une exposition sur Isaac Babel ou qu'elle élabore une théorie improbable sur un possible meurtre de Tolstoï afin d'obtenir une bourse pour se rendre en Russie, elle semble toujours animée de la perspicacité d'un Sherlock Holmes, afin d'établir des analyses originales, toujours entremêlées d'anecdotes érudites ou reliées à sa propre vie.

Des dialogues les plus loufoques entre participants du colloque sur Babel, dont les descendantes invitées se révèlent de vieilles fêlées malcommodes, à la mésaventure d'un vieux professeur tchèque qui, après s'être oublié, insiste pour ranger son pantalon souillé d'excréments dans sa valise, en passant par des anecdotes sur la vie conjugale de Tolstoï ou une dispute entre Tourgueniev et Dostoïevski, tout est passionnant et fidèle au titre: c'est bien d'un récit d'aventures qu'il s'agit.

* * * *

Elif Batuman. Les possédés: Mes aventures avec la littérature russe... Éditions de l'Olivier, 329 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer