Academy Street: oeuvre d'intériorité ***1/2

Academy Street de Mary Costello, Seuil, 187 pages....

Agrandir

Academy Street de Mary Costello, Seuil, 187 pages.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Oeuvre d'intériorité, le premier roman de l'auteure irlandaise Mary Costello, Academy Street, brosse le portrait sur 60 ans de la vie d'une femme discrète, dont le passage sur Terre ne laissera que peu de traces.

Des années 40 au début du présent siècle, la vie de Tess, originaire de la campagne irlandaise, qui immigre à New York au début de l'âge adulte, se vit essentiellement en retrait, dans un quotidien que l'infirmière célibataire tente de préserver des surprises et des ruptures.

Mais entre le décès d'une soeur et un amour sans lendemain, sa vie solitaire sera chambardée par quelques grands événements qui modifieront sa perception d'elle-même et du monde. De cette mince intrigue, Mary Costello tire un roman d'une grande densité, transformant le simple passage des ans en odyssée dont les soubresauts sont subis par un personnage d'une grande fragilité, qui ne parvient à entrer en relation avec son entourage qu'au prix d'angoisses et de douleurs.

Les évolutions sociales et les événements historiques survenus au cours des décennies traversées par Tess se fraieront un chemin jusque dans son intimité, l'obligeant à composer avec des forces hors de son contrôle et à s'adapter, à petits pas, dans la solitude.

***1/2

Academy Street de Mary Costello, Seuil, 187 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer