Notre famille: de Delhi aux États-Unis ***1/2

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andrée Lebel
La Presse

Notre famille juxtapose le rêve américain à la dure réalité des nouveaux arrivants. C'est un roman troublant de vérité, allégé par une dose d'humour, qui raconte le quotidien d'une famille indienne transplantée de Delhi à New York dans les années 70.

L'auteur a mis 10 ans à accoucher de ce récit grandement autobiographique à travers lequel suinte sa douleur.

En ouverture, la mère enseignante et ses deux fils, Birju (12 ans) et Ajay (8 ans), attendent à Delhi les billets d'avion pour rejoindre le père comptable, émigré aux États-Unis depuis un an.

La famille s'entasse ensuite dans un minuscule appartement de Queens, la mère trouve du travail en usine et les enfants entrent à l'école. Tout bascule lorsqu'un accident laisse Birju dans un état végétatif.

Le père sombre dans l'alcoolisme, la mère alterne entre la bigoterie et le découragement. Ajay, le narrateur, est le double de l'auteur. Pour survivre à la désintégration de sa famille, il lit Hemingway et envisage chaque situation comme un matériau d'écriture.

Malgré quelques longueurs, le roman a connu l'an dernier un grand succès critique et public aux États-Unis. 

* * * 1/2

Notre famille. Akhil Sharma. Éditions de l'Olivier. 224 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer