Bleu tout-puissant: sur des notes humoristiques ***

Après avoir décrit les états d'âme d'un Français transplanté au Québec (Un Parisien au pays des pingouins), Stéphane Ledien bifurque vers un autre registre, composant son deuxième roman autour de la musique blues.

Bleu tout-puissant dépeint les vicissitudes de Gaspard, publicitaire dans une modeste agence aux confins du Québec et harmoniciste à ses heures.

Étouffé par sa vie tout en néons et ses bureaux mélaminés, notre héros se jette à l'eau et plonge dans le Grand Blues, plaquant son emploi afin de plaquer des accords et vivre de sa passion.

Mais une rencontre impromptue le privera soudainement de son âme de bluesman, évanouie comme une mélopée. Sans elle, impossible de songer à jouer les Sonny Boy Williamson. Gaspard devra se démener pour la récupérer.

Avant toute chose, il faut avouer que ce récit s'avère - pardonnez l'expression - foutrement bien écrit. Teinté d'humour, de poésie, d'absurde et d'aventure, Bleu tout-puissant est également truffé de références aux grands noms du domaine.

En filigrane se profile la légende de Robert Johnson, guitariste ayant pactisé avec le diable en échange de talents musicaux. Seul (petit) bémol: le voyage vers la Louisiane laisse un peu sur sa faim; le reste demeurant appétissant. Ooooh yeah.

* * *

Bleu tout-puissant, Stéphane Ledien, Lévesque éditeur.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer