Les sociétés les mieux gérées

D.L.G.L., la plus longue feuille de route québécoise

«Nous n'avons aucune intention de devenir les plus... (PHOTO FOURNIE PAR D.L.G.L.)

Agrandir

«Nous n'avons aucune intention de devenir les plus gros. Nous serons simplement heureux d'être les meilleurs», dit Jacques Guénette, président de la société D.L.G.L.

PHOTO FOURNIE PAR D.L.G.L.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Paquin

Collaboration spéciale

La Presse

Le parcours de D.L.G.L. est impressionnant. La société de logiciels se classe pour la 15e année consécutive au palmarès des sociétés les mieux gérées au Canada. Encore cette année, elle est celle ayant la plus longue feuille de route parmi les entreprises québécoises.

Forte de cette performance, elle poursuit son développement. Au cours du prochain exercice, elle rendra ses outils informatiques de gestion des ressources humaines et de la paie plus faciles d'accès par l'entremise des tablettes et des téléphones intelligents.

«Le principe, c'est que l'employé peut lui-même accéder à nos logiciels pour y inscrire ses heures travaillées, ses heures supplémentaires, son horaire pour la semaine à venir, etc.», explique Jacques Guénette, président et fondateur de l'entreprise.

D.L.G.L., de Blainville, propose V.I.P., une suite de logiciels modulaires de gestion des ressources humaines et de la paie. À partir d'une base de données intégrée, l'entreprise peut y greffer une série de modules flexibles, comme la gestion de la paie ou des régimes de retraite, l'apprentissage ou le recrutement en ligne.

D.L.G.L. en chiffres

> Revenus annuels moyens de 15 à 20 millions

> 25% des revenus proviennent de clients québécois

> 70% du chiffre d'affaires provient des autres provinces canadiennes

> 5% des revenus sont d'origine américaine

> Actuellement, plus de 500 000 personnes sont des utilisateurs de V.I.P.

> Le nombre d'usagers s'accroît de 30% depuis 5 ans

Le parcours de D.L.G.L. est... (PHOTO FOURNIE PAR LA COMPAGNIE D.L.G.L.) - image 2.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR LA COMPAGNIE D.L.G.L.

La philosophie de Jacques Guénette

1 «Au lieu de chercher d'abord à créer de la valeur pour nos actionnaires, nous avons inversé la pyramide. Nous créons d'abord de la valeur pour nos employés. Ils décident quand ils prennent leurs vacances, s'ils travaillent de chez eux le vendredi après-midi, etc. Si nos gens sont heureux chez nous, ils créeront de la valeur pour nos clients qui, éventuellement, créeront de la valeur pour nos actionnaires.»

2 «Notre recette doit être la bonne, je suppose: depuis 6 ans, nous avons exactement les mêmes employés et ils sont en moyenne avec nous depuis 16 ans. Notre taux de roulement est nul depuis 6 ans.»

Le parcours de D.L.G.L. est... (PHOTO FOURNIE PAR LA COMPAGNIE D.L.G.L.) - image 3.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR LA COMPAGNIE D.L.G.L.

3 «Nous n'avons aucune intention de devenir les plus gros. Nous cultivons une mentalité d'entreprise de taille moyenne. Nous serons simplement heureux d'être les meilleurs.»

4 «Nous ne visons pas les clients les plus gros ou ceux qui ont les exigences les plus exorbitantes. Quelque 95% du stress externe est créé par 5% des clients. Nous visons les plus gros, mais seulement s'ils ont des expectatives raisonnables.»

5 «Les gens chez nous travaillent en moyenne 38 heures par semaine. Nous nous tenons loin des mandats qui obligeraient nos employés à sacrifier leurs week-ends ou leurs soirées de façon régulière.»

Le parcours de D.L.G.L. est... (PHOTO FOURNIE PAR LA COMPAGNIE D.L.G.L.) - image 4.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR LA COMPAGNIE D.L.G.L.

6 «Les hyperactifs et les gens portés aux excès de zèle ne sont pas bienvenus chez nous. Ils prennent toute la place, aspirent l'air de tout le monde, vivent de conflits et partent de toute manière au bout de deux ans. Chez nous, tout le monde a exactement le même plan bonus. Et l'évaluation est faite par les pairs. Les indésirables sont vite expulsés par le groupe.»

7 «Pour l'année qui commence, nous serons heureux d'ajouter un ou deux nouveaux clients. Ce n'est pas la quantité qui compte, mais le "fit" avec nos produits et notre approche.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer