Les policiers perturberont le 375e anniversaire de Montréal

Les policiers, qui sont sans contrat de travail... (Photo IVANOH DEMERS, archives LA PRESSE)

Agrandir

Les policiers, qui sont sans contrat de travail depuis décembre 2014, se rassembleront en début de soirée devant les locaux de la Fraternité, au coeur du Plateau Mont-Royal, pour ensuite marcher jusqu'à l'hôtel de ville de Montréal.

Photo IVANOH DEMERS, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les policiers de Montréal perturberont les festivités entourant le 375e anniversaire de la métropole, le 17 mai, a appris La Presse. La Fraternité profitera des importantes célébrations prévues à cette date pour organiser une « grande marche » rassemblant jusqu'à 3000 personnes dans les rues du centre-ville.

« Monsieur Coderre, plus de 3 ans sans respect, ça se fête ! ! ! », clame un tract envoyé aux membres du syndicat et dont La Presse a obtenu copie. Les policiers sont ainsi invités à profiter des célébrations pour « faire partie de l'histoire ».

Les policiers, qui sont sans contrat de travail depuis décembre 2014, se rassembleront en début de soirée devant les locaux de la Fraternité, au coeur du Plateau Mont-Royal, pour ensuite marcher jusqu'à l'hôtel de ville de Montréal. Leur manifestation doit se dérouler jusqu'à 22 h, soit en même temps que Montréal procédera à l'illumination du pont Jacques-Cartier, projet phare du 375e qui a coûté la bagatelle de 40 millions.

Le tract obtenu par La Presse prend d'ailleurs bien soin de souligner que la marche a lieu en même temps que l'illumination du pont. La Ville de Montréal a prévu de célébrer avec faste cet événement, puisque pas moins de 700 personnes ont été invitées à participer à une soirée pour célébrer la journée de fondation de la métropole.

Cette seule journée de festivités doit coûter 250 000 $. Montréal mise gros sur cette journée de célébrations, estimant qu'elle servira à créer un « élan d'enthousiasme et d'énergie positive [qui] donnera sans aucun doute une impulsion particulière à la métropole ».

La Fraternité a préféré ne pas répondre aux questions de La Presse sur la manifestation, disant simplement que la manifestation s'annonçait « remarquable ». Pour la marche, les policiers sont invités à arborer le pantalon de camouflage ainsi que la casquette rouge qu'ils portent depuis juin 2014. Fait à souligner, le syndicat invite ses membres à se rendre au rassemblement en métro et énumère quatre stations où ils pourront garer leur véhicule.

Rappelons que devant l'impasse dans les négociations entre Montréal et la Fraternité, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a récemment présenté une loi spéciale pour imposer le port de l'uniforme réglementaire aux policiers montréalais.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer