Immobilier: une taxe pour les acheteurs étrangers à Montréal?

Montréal devrait-elle imiter Vancouver en imposant une taxe sur les achats... (Photo François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Photo François Roy, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montréal devrait-elle imiter Vancouver en imposant une taxe sur les achats immobiliers aux étrangers? Disant vouloir prévenir une surchauffe du marché immobilier, Projet Montréal réclame à Québec le pouvoir d'imposer une telle taxe.

L'opposition à l'hôtel de ville s'inquiète en effet d'assister à une flambée des prix à l'instar de celle observée dans l'ouest du pays. «Le marché immobilier de Montréal est encore sous contrôle, mais nous devons aller chercher les outils pour prévenir le problème», estime Valérie Plante, chef de l'opposition.

Vancouver a décidé d'imposer une taxe de 15% aux acheteurs étrangers pour calmer son marché. La mesure a été jugée efficace, mais a entraîné un déplacement du problème vers Toronto. Maintenant que l'Ontario a présenté un projet de loi pour aussi imposer une telle taxe, Projet Montréal croit que la métropole doit se préparer à l'arrivée massive de ces spéculateurs. «Ne répétons pas les erreurs de Vancouver et Toronto, qui ont trop attendu avant de réagir. Agissons dès maintenant», dit Valérie Plante.

Déjà, Montréal dit avoir observé une hausse de 62% du nombre d'acheteurs étrangers entre janvier et octobre 2016. La part des acheteurs étrangers s'élèverait déjà à 5% au centre-ville de Montréal, soit la même part que dans certaines parties de Vancouver.

Projet Montréal présentera lors du prochain conseil municipal une motion pour que la Ville demande officiellement à Québec de lui confier ce pouvoir.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer