Moisson Montréal lance sa campagne «La faim ne prend pas de vacances»

Moisson Montréal évalue à 17 000 le nombre de... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Moisson Montréal évalue à 17 000 le nombre de jeunes Montréalais âgés de 3 à 17 ans qui dépendent de l'aide alimentaire pour vivre.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Moisson Montréal a lancé pour la première fois, jeudi, une campagne estivale d'aide alimentaire afin de mieux répondre à la demande accrue des familles montréalaises pendant la période des vacances scolaires.

L'organisme oeuvrant depuis 32 ans souligne qu'en juillet et en août, la majorité des enfants n'ont plus accès aux repas fournis à leur école. De plus, un grand nombre de programmes de soutien aux familles sont suspendus durant cette période.

Moisson Montréal évalue à 17 000 le nombre de jeunes Montréalais âgés de 3 à 17 ans qui dépendent de l'aide alimentaire pour vivre.

Un don en argent sur la plateforme en ligne www.faimdesvacances.com peut être fait avant le 31 août. D'autre part, en visitant le parc d'attractions La Ronde jeudi et vendredi, les gens peuvent donner six denrées alimentaires non périssables en échange d'une entrée journalière à prix considérablement réduit.

La campagne intitulée « La faim ne prend pas de vacances » vise à recueillir 45 000 $ en dons.

Moisson Montréal remet mensuellement plus de 1000 tonnes de denrées à près de 250 organismes communautaires accrédités de l'île de Montréal. Une aide alimentaire à 146 000 personnes, dont 34 000 enfants, serait ainsi distribuée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer