Jeux policiers et pompiers: Montréal appréhendait une facture de 13 millions

Même si Montréal a déjà versé 6,2 millions... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Même si Montréal a déjà versé 6,2 millions au comité organisateur, de 2011 à 2015, la Ville croit maintenant qu'elle pourra récupérer la moitié de cette somme.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Montréal appréhendait de voir sa facture pour les Jeux policiers et pompiers de 2017 exploser à près de 13 millions lorsqu'elle a décidé d'en annuler la tenue. La métropole a maintenant bon espoir de pouvoir récupérer la moitié des 6,2 millions versés au comité organisateur.

Alors que la campagne de boycottage lancée par l'Association des pompiers de Montréal contre les Jeux de 2017 prenait de l'ampleur, l'hiver dernier, la Ville a tenté d'évaluer les conséquences d'une faible participation à l'événement. Ainsi, plutôt que les 10 000 athlètes attendus, la métropole estimait que seulement 3000 risquaient de s'inscrire, de nombreux syndicats québécois, canadiens, américains et australiens ayant annoncé leur intention de ne pas y prendre part.

Une importante partie du budget reposant sur les droits d'inscription, il avait alors été calculé que le faible nombre d'inscriptions aurait entraîné un imposant déficit que la Ville aurait été forcée d'éponger. Évalué à plus de 5 millions, ce déficit aurait ainsi fait grimper la facture de Montréal pour l'organisation de l'événement à plus de 12,8 millions.

Au cabinet du maire, on a expliqué lundi soir que Denis Coderre avait ainsi préféré décréter en mars l'annulation de l'événement pour limiter les pertes.

Même si Montréal a déjà versé 6,2 millions au comité organisateur, de 2011 à 2015, la Ville croit maintenant qu'elle pourra récupérer la moitié de cette somme. Les dirigeants disent en effet avoir dépensé pour seulement 1,4 million. En plus de cette somme, ils évaluent que leurs engagements et autres déboursés auprès de leurs fournisseurs en vue de la tenue des Jeux se chiffrent à 1,5 million. Des négociations sont toutefois en cours avec ceux-ci pour tenter de réduire la facture de ces contrats que le comité organisateur est à résilier.

Bref, la facture véritable pour l'annulation des Jeux devrait être d'au maximum 2,9 millions, a-t-on assuré au cabinet du maire. C'est toutefois seulement en septembre, à la fermeture des livres du comité organisateur des Jeux de Montréal, que la note finale sera connue.

Projet Montréal blâme le maire

Lundi, l'opposition à l'hôtel de ville a blâmé le maire Denis Coderre pour la facture élevée de l'annulation des Jeux policiers et pompiers, estimant que celui-ci s'est trop longtemps entêté à vouloir présenter la compétition malgré la campagne de boycottage des pompiers.

«Le maire Coderre doit assumer sa responsabilité dans ce flop. Son entêtement aura coûté cher aux Montréalais», a dénoncé le conseiller d'arrondissement Alain Vaillancourt.

L'élu de Projet Montréal accusait le maire d'être responsable du «plus grand gouffre financier de l'histoire récente des événements sportifs majeurs à Montréal». Ce ne sera toutefois pas le cas si Montréal récupère la moitié des 6,2 millions versés à ce jour au comité organisateur. Rappelons en effet que les Championnats aquatiques mondiaux de la FINA en 2005 avaient généré un déficit de 4,8 millions et les Outgames, de 5 millions.

L'Association des pompiers de Montréal, qui a lancé l'appel au boycottage contre les Jeux, n'a pas commenté la facture dont la Ville de Montréal a hérité pour l'annulation de l'événement. Rappelons que les syndiqués avaient ainsi voulu protester contre le partage des coûts de leur régime de retraite ainsi que contre la suspension et le congédiement de plusieurs de leurs collègues ayant participé à la manifestation qui a dégénéré à l'hôtel de ville en août 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer