La CMM s'oppose à l'Oléoduc Énergie Est

Un manifestant contre le projet de TransCanada, l'automne... (PHOTO D'ARCHIVES, ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Un manifestant contre le projet de TransCanada, l'automne dernier.

PHOTO D'ARCHIVES, ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) s'oppose à la construction et au tracé du projet Oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada à cause de ses risques environnementaux et de son peu de retombées économiques, a annoncé ce matin le maire de Montréal et président de la CMM, Denis Coderre.

Cette position sera maintenant défendue devant le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement du Québec (BAPE) et auprès de l'Office national de l'énergie (ONÉ).

Selon le maire Coderre, la construction de cet oléoduc engendrerait des retombées fiscales annuelles de 2 millions, alors qu'un déversement majeur pourrait coûter entre 1 et 10 milliards.

Les 82 municipalités de la CMM appuient unanimement cette position prise à l'issue d'une consultation publique, où 180 groupes et organismes ont pris part.

«TransCanada n'a pas daigné bon venir nous voir», a déploré le maire Coderre.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer