Mairie de Montréal: Pauline Marois se réjouit du calibre des candidats

La première ministre du Québec, Pauline Marois.... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

La première ministre du Québec, Pauline Marois.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne

La première ministre du Québec, Pauline Marois, n'a pas voulu commenter la nouvelle candidature de Marcel Côté à la mairie de Montréal, mais elle se réjouit du fait qu'il y ait plusieurs candidats de calibre et souhaite que les électeurs fassent maintenant leur part en se rendant voter en grand nombre.

De passage à Montréal, jeudi, pour annoncer un investissement dans le capital de risque, la première ministre du Québec n'a pas voulu s'immiscer dans la future campagne électorale dans la métropole, même si la candidature de M. Côté, longtemps identifié aux libéraux du Québec, vient d'être annoncée.

Mme Marois y a néanmoins vu un bon signe, puisque les candidats sont de grande qualité, selon elle.

Elle souhaite que les électeurs montréalais reprennent goût à la politique municipale et se rendent voter en grand nombre, le 3 novembre prochain.

La mairie de Montréal sera disputée entre M. Côté, Denis Coderre, Richard Bergeron, Mélanie Joly et Michel Brûlé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer