Échangeur Turcot: les coûts seront plafonnés, confirme Marois

Partager

La Presse Canadienne
Québec

La facture totale et finale de la reconstruction de l'échangeur Turcot, dans le sud-ouest de Montréal, passera à 3,7 milliards $, mais des mesures sont prises par le gouvernement du Québec pour que le montant de cette facture soit plafonné.

En conférence de presse lundi matin, à Montréal, la première ministre du Québec, Pauline Marois, a ainsi confirmé la nouvelle obtenue en exclusivité par La Presse. Elle a indiqué que par souci de transparence et de probité, les coûts du nouveau projet devront être revus par un groupe d'experts indépendants.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) s'assurera pour sa part de la crédibilité des firmes qui effectueront les travaux en les contraignant à obtenir un certificat de conformité.

Pour sa part, le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, a ajouté que la date de livraison du projet avait été repoussée à 2020.

Le dernier estimé des coûts s'élevait à 3 milliards $ et l'inauguration a été annoncée pour 2017.

La première ministre Marois a ajouté que quelques modifications seront apportées au projet précédemment présenté: l'autoroute 20 et des tronçons de voies ferrées seront déplacés afin de désenclaver la Cour Turcot et aider à l'aménagement de divers modes de transport en commun.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer