Montréal doit demeurer francophone, plaide son maire anglophone

Michael Applebaum au conseil municipal, lundi après-midi.... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Michael Applebaum au conseil municipal, lundi après-midi.

Photo: André Pichette, La Presse

Partager

Sur le même thème

Montréal doit demeurer une ville francophone, plaide son tout premier maire anglophone en 100 ans.

 

Invité par un citoyen à faire de la métropole une ville officiellement bilingue, Michael Applebaum a catégoriquement refusé. «Montréal est clairement une ville multiculturelle, où les gens parlent plusieurs langues, mais Montréal est avant tout une ville francophone. Je sais que vous n'êtes peut-être pas heureux, mais la langue officielle est le français», a-t-il répondu dans la langue de Shakespeare.

Même si les débats se font en français à l'hôtel de ville, les élus ont pour tradition de répondre aux citoyens dans la langue dans laquelle ils sont interrogés. Questionné sur la place des services en anglais, il a ainsi répondu que «les gens qui veulent faire affaire avec nous peuvent avoir de l'information en anglais et chaque arrondissement peut répondre à ses citoyens dans la langue de leur choix. Mais Montréal est une ville francophone avec un statut francophone, j'en suis fier, et Montréal doit rester francophone à mon avis», a-t-il poursuivi sous les applaudissements de ses collègues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer