Livres dans la rue: les services «seront maintenus», affirme Valérie Plante

La mairesse de Montréal Valérie Plante... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La mairesse de Montréal Valérie Plante

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

La mairesse Valérie Plante «assure que les services offerts» par le programme Livres dans la rue «seront maintenus et même bonifiés pour correspondre aux besoins actuels».

Ce matin, La Presse rapportait que l'administration Plante avait choisi de suspendre le programme en ne reconduisant pas le budget nécessaire pour 2018. Des animateurs ainsi que la figure de proue de Livres dans la rue Christiane Charrette dénonçaient dans nos pages la décision de la Ville de Montréal d'interrompre le service à compter de mai.  

Or en soirée vendredi, la mairesse Plante a affirmé sur Twitter que le programme favorisant la lecture chez les enfants issus de milieux défavorisés n'était pas suspendu et «qu'il demeurait en place». «Je vous assure que les services offerts par ce programme seront maintenus et même bonifiés pour correspondre aux besoins actuels», a-t-elle écrit.

«Je me suis assurée que l'argent soit disponible pour ce programme. Nous savons comment un livre entre les mains d'un enfant peut parfois changer le cours de sa vie», a ajouté Valérie Plante dans une série de gazouillis sur la question. «Vous êtes nombreux et nombreuses à m'avoir interpellée au sujet du programme Livre dans la rue».

Programme en révision

La Ville de Montréal révise actuellement le programme Livre dans la rue qui est en baisse de popularité, a indiqué le porte-parole Youssef Amane. «Il n'y a aucun changement jusqu'en mai, tout se poursuit. Entre-temps, nous voulons l'évaluer pour améliorer les parties qui fonctionnent moins. Il y a une baisse d'affluence avec l'arrivée des nouvelles technologies.»

Le programme pourrait donc être de retour dans une formule révisée et bonifiée à la lumière des conclusions de la réflexion amorcée par la Ville, dit-il. 

«La baisse de fréquentation et les nouveaux besoins en francisation et en alphabétisation nous guideront pour réviser le programme et le rendre plus fort», a également écrit la mairesse. «De 19 800 participants en 2012, il est passé à 16 746 en 2017. Force est d'admettre qu'il a besoin d'un nouveau souffle, une nouvelle impulsion.»

Fondé en 1982, le programme Livres dans la rue a pour objectif d'initier les enfants de milieux défavorisés à la lecture. Il a pris racine dans le quartier Centre-Sud avant d'étendre ses tentacules dans bien d'autres quartiers. Géré par le Réseau des bibliothèques de Montréal, il a rejoint plus de 300 000 enfants au fil des ans.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer