Rénovation du Biodôme: Montréal ira de l'avant malgré le prix

Le Biodôme de Montréal... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

Le Biodôme de Montréal

Photo Alain Roberge, archives La Presse

L'administration Plante ira de l'avant avec le projet de rénovation du Biodôme de Montréal malgré le coût plus élevé que prévu. Le plus bas soumissionnaire demande 5,3 millions de plus que l'estimation de la Ville de Montréal.

Pour la deuxième fois, l'appel d'offres dans le cadre du projet de modernisation du Biodôme s'est soldé par des soumissions nettement plus élevées que celles attendues, tel que le rapportait ce matin Radio-Canada. En 2016, une première tentative avait échoué quand la plus basse offre reçue avait été de 28,2 millions. C'était plus de deux fois l'estimation de la Ville, qui se chiffrait à 12,5 millions. L'ex-maire Denis Cdoerre avait alors décidé de revoir le projet et de retourner en appel d'offres pour obtenir un meilleur prix.

«Depuis le premier appel d'offres, il y a eu des efforts importants de la part des services pour réduire les coûts», a expliqué Laurence Lavigne Lalonde, nouvelle élue responsable du dossier. On a ainsi retranché du projet le déménagement des bureaux administratifs ou la modernisation de la cafétéria. De plus, on a mandaté deux firmes externes pour refaire l'estimation des coûts.

Malgré ces changements, l'appel d'offres a encore réservé une mauvaise surprise. La plus basse soumission s'est chiffrée à environ 19 millions, soit 5,3 millions de plus que l'estimation externe.

«C'est évident que ça ne nous remplit pas de joie. Mais comme pour tout musée dans le monde, il faut renouveler ce qu'on offre - le Biodôme n'a pas été rénové depuis 25 ans -, alors il est de notre intention d'aller de l'avant», a indiqué Laurence Lavigne Lalonde.

L'élue souligne que la réfection du Biodôme devrait générer des revenus supplémentaires de 3,5 millions pour la première année d'opération. «Ces investissements vont rapporter des revenus», dit Mme Lalonde Lavigne.

Plusieurs indicateurs rassurent la Ville sur le déroulement de l'appel d'offres, notamment le fait que les trois firmes ayant participé au processus ont identifié les mêmes défis pour expliquer leur prix plus élevé que l'estimation. «C'est une structure particulière, un ancien vélodrome, un peu comme le stade, où il y a beaucoup de structures circulaires de béton. Disons que c'est différent que rénover un immeuble à condos», a souligné Laurence Lavigne Lalonde.

La fermeture du Biodôme pour lancer le chantier prévue à la mi-février a été reportée. En théorie, le contrat doit être approuvé par les élus montréalais le 26 mars, ce qui devrait permettre de lancer les travaux en avril. Le chantier devrait prendre 14 mois, ce qui permettra la réouverture à l'été 2019.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer