Cinq hommes d'affaires bien en vue se rangent derrière Coderre

Stephen Bronfman, Pierre Boivin, Eric Boyko, Mitch Garber... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Stephen Bronfman, Pierre Boivin, Eric Boyko, Mitch Garber et Bertrand Cesvet souhaitent une victoire du maire sortant dimanche afin, disent-ils, que Montréal puisse poursuivre sur sa lancée.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Richard Dufour

Réalisant que la course à la mairie de la plus grande ville de la province est corsée, cinq hommes d'affaires montréalais bien en vue ont décidé de rédiger une lettre d'appui pour soutenir Denis Coderre.

Stephen Bronfman, Pierre Boivin, Eric Boyko, Mitch Garber et Bertrand Cesvet souhaitent une victoire du maire sortant dimanche afin, disent-ils, que Montréal puisse poursuivre sur sa lancée.

«Montréal va bien. L'atmosphère est intéressante. Ca serait l'fun que ça continue», dit le PDG de l'agence Sid Lee, Bertrand Cesvet. 

«On trouve que la campagne est très serrée et on veut s'assurer que le momentum dont profite la ville ne soit pas cassé», ajoute le pdg de Stingray, Eric Boyko.  

Bertrand Cesvet souligne que des projets importants doivent être réalisés et que Denis Coderre a fait avancer les choses depuis cinq ans. «La ville manquait de Leadership avant l'arrivée de Denis Coderre. Aujourd'hui, il y a des choses qui se passent. La ville est plus dynamique. Le climat d'affaires est meilleur. C'est certain qu'il y a des projets qu'il (Denis Coderre) n'aurait pas dû faire, mais j'ai de la misère à sanctionner un maire qui donne tout ce qu'il a pour la ville.»

Aux yeux d'Eric Boyko, Denis Coderre est un visionnaire. «Il a remis Montréal sur la map. Il a fait des bons coups et aussi de moins bons. En tant qu'entrepreneur, je sais apprécier quelqu'un qui essaye des choses. J'aime ça. Je suis fier d'être Montréalais.»

Les idées de Valérie Plante ne résonnent pas chez Bertrand Cesvet. «La ligne rose manque de sérieux dans sa façon dont le projet est présenté», dit-il.

Les cinq signataires de la lettre envoyée à La Presse en début de soirée vendredi tiennent à préciser qu'ils font valoir leur opinion à titre de citoyen et qu'ils ne parlent pas au nom des entreprises pour lesquelles ils travaillent.

Reproduction du texte de la lettre d'appui:

«Montréal est en plein essor. 

Il y a longtemps maintenant (40 ans) que Montréal n'a pas tourné à plein régime comme elle le fait aujourd'hui.  

De Griffintown au Plateau-Mont-Royal, des entrepreneurs créent de nouvelles entreprises et de bons emplois. Hopper, Dalcor et Lightspeed ne sont que quelques exemples de ces sociétés qui ont choisi de se développer à Montréal.  

Nos universités, et les infrastructures sur lesquelles elles s'appuient, font de Montréal une ville de prédilection pour les étudiants du monde entier, nous confèrent la deuxième place à ce chapitre en Amérique du Nord après Boston.  

De l'intelligence artificielle aux sciences de la santé, de la recherche de calibre mondiale s'effectue à Montréal. Et cette recherche mène à la création  de plusieurs nouvelles entreprises, un processus qui fera de Montréal un centre international d'innovation. 

Notre ville se transforme. D'importants et nécessaires engagements ont été pris pour améliorer nos infrastructures de transport - pensons à cet égard au nouveau pont Champlain, à l'échangeur Turcot et au REM. Lorsque ces projets seront terminés, nous aurons vraisemblablement le meilleur réseau de transport en Amérique du Nord.  

Dans le domaine des arts, nous assistons à la construction de nouveaux espaces de création et de diffusion - du Quartier des spectacles jusqu'au Vieux-Port - attirant comme jamais auparavant tant les artistes, les amateurs d'art que les visiteurs. 

En outre, Montréal sait conjuguer les arts aux nouvelles technologies et obtient ainsi une offre éclectique de sites artistiques et de spectacles, un attrait indéniable qui engendre un secteur touristique florissant. Nous soutenons un environnement culturel riche: musique, danse, arts visuels, arts de la rue, théâtre, qui en attirent plus d'un.  

Une bonne part de ce succès, Montréal le doit à sa capacité d'attirer le talent - d'attirer, de retenir et de développer les talents de ceux qui ont grandi chez elle comme de ceux qui l'ont choisie. Il s'agit là de la seule façon pour Montréal de gagner dans cette concurrence mondiale pour le talent. 

Il n'y a pas si longtemps, il semblait impossible de faire bouger les choses pour que la ville soit à la mesure de nos ambitions à son égard. 

Aujourd'hui, Montréal bouge et tant dans le reste du Canada qu'ailleurs dans le monde, nous faisons tourner les têtes. Nous croyons que les importants investissements présentement en cours à Montréal serviront de fondation pour plusieurs décennies de prospérité, de croissance et de possibilités, et ce pour tous les citoyens.

Nous sommes déterminés à faire croître notre formidable ville, une ville avec une longue histoire et de nouvelles perspectives. Une ville avec une communauté ouverte et diversifiée qui attire les citoyens et visiteurs du monde entier, une ville au style à la fois décontracté et dynamique où il fait bon étudier, travailler et vivre.

 

Il ne faut pas perdre ce momentum.  C'est pourquoi nous appuyons la réélection de Denis Coderre.»

Eric Boyko 

Bertrand Cesvet 

Pierre Boivin 

Mitch Garber 

Stephen Bronfman




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer