Divulgation des ventes de billets de la FE: Coderre s'excuse, mais persiste

Denis Coderre... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Denis Coderre

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire sortant de Montréal, Denis Coderre, s'est excusé ce matin pour ne pas avoir divulgué plus rapidement les ventes de billets de la Formule électrique de cet été, tout en refusant de préciser les ventes réelles au guichet.

Un problème pour son adversaire Valérie Plante, qui a exigé davantage de transparence.

«Si on dit que c'est une erreur, on s'excuse», a affirmé M. Coderre en anglais au cours d'un point de presse où il a reconnu à plusieurs reprises avoir commis «une erreur». «On aurait dû le dire plus vite», a-t-il dit.

L'organisation Montréal c'est électrique a dévoilé hier qu'elle a donné 20 000 billets et en a distribué 25 000 par des ventes au guichet ou par des commanditaires.

TVA a avancé hier que seulement 5000 de ces billets avaient réellement été vendus au grand public.

«Je réfute cela», a-t-il dit, sans avancer une autre donnée. «Les vérifications qu'on a faites, c'est que 5000, c'est pas vrai. Si la source [de TVA) veut nous parler, veut venir en public, il n'y a aucun problème, on va la protéger.»

En après-midi au Collège Ahuntsic, la chef de Projet Montréal Valérie Plante a affirmé que M. Coderre devait aller plus loin. 

«C'est du Denis Coderre classique: il ne veut pas dévoiler les chiffres alors qu'il pouvait très bien le faire», a-t-elle attaqué. «C'est trop peu, trop tard.»

Denis Coderre a par ailleurs rejeté les attaques de Mme Plante, qui l'a qualifié hier de «mononcle» pour ses références fréquentes à une éventuelle administration «Ferrandez-Plante». «La réalité, c'est que le groupe de Mme Plante, c'est le groupe de M. Ferrandez. Pourquoi on le cache ? Moi, à chaque fois que je fais des entrevues, je vous présente ma gang», a-t-il dit.

M. Coderre était à l'île Bizard pour promettre la construction d'une passerelle reliant l'île à la gare de Sainte-Dorothée, à Laval, où passera le train électrique de la Caisse de dépôt.

Mme Plante, pour sa part, assistait à un débat entre les candidats à la mairie d'arrondissement d'Ahuntsic.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer