Coderre et Plante au coude-à-coude dans les dons

Les candidats à la mairie de Montréal, Valérie... (Photo Bernard Brault, Archives La Presse)

Agrandir

Les candidats à la mairie de Montréal, Valérie Plante et Denis Coderre

Photo Bernard Brault, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre-André Normandin, Thomas de Lorimier
La Presse

Denis Coderre et Valérie Plante ne sont pas seulement au coude-à-coude dans les intentions de vote des électeurs : ils le sont dans leur portefeuille aussi. Les deux principaux candidats à la mairie de Montréal ont récolté autant de dons depuis le début de 2017, révèlent des données compilées par La Presse. Des résultats qui donnent un avant-goût d'un vote serré dimanche ?

LE PLEIN DE DONS

Les deux principaux partis briguant les suffrages à Montréal ont accepté de dévoiler à La Presse la liste de leurs donateurs depuis le début de 2017. Ces données démontrent que les deux formations ont fait le plein de dons en cette année électorale. Projet Montréal rapporte ainsi avoir reçu pour 334 316 $ en dons depuis le début de 2017. C'est nettement plus que les 130 000 $ amassés l'année passée et les 105 000 $ de 2015. Équipe Coderre dit pour sa part avoir récolté 333 320 $ auprès des Montréalais. Ces résultats marquent aussi une progression par rapport aux 275 000 $ reçus en 2016 et aux 200 000 $ reçus en 2015.

CONTRIBUTIONS EN HAUSSE

L'imminence des élections semble avoir délié les cordons de la bourse de nombreux donateurs, si l'on se fie aux données de Projet Montréal. Après n'avoir récolté que 800 $ en janvier, 1500 $ en février puis 2000 $ en mars, les contributions ont rapidement augmenté pour atteindre 81 000 $ en septembre et 83 000 $ en octobre. Les données fournies par Équipe Coderre ne permettaient pas de suivre l'évolution des dons pour le parti, la date des contributions n'ayant pas été fournie à La Presse.

PROJET MONTRÉAL CARTONNE AU COEUR DE L'ÎLE

Sans surprise, c'est dans le Plateau-Mont-Royal que Projet Montréal récolte le plus de dons, le parti y ayant reçu cinq fois plus d'argent qu'Équipe Coderre. La formation de Valérie Plante a aussi récolté nettement plus que celle de son rival dans le secteur voisin de Rosemont-La Petite-Patrie. Les nombreux dons récoltés dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce indiquent de plus que Projet Montréal pourrait causer la surprise dans ce secteur où d'importants membres d'Équipe Coderre jouent leur réélection, dont Russell Copeman et Lionel Perez. Ces contributions deux fois plus importantes que celles de leurs adversaires semblent démontrer que l'équipe de Projet Montréal a mis les bouchées doubles pour faire élire sa candidate Sue Montgomery.

Où sont les meilleurs donateurs de Projet Montréal ?

  • Plateau-Mont-Royal : 55 000 $
  • Rosemont-La-Petite-Patrie : 41 000 $
  • Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce : 40 000 $
  • Mercier-Hochelaga-Maisonneuve : 26 500 $

ÉQUIPE CODERRE DOMINE EN PÉRIPHÉRIE

De son côté, Équipe Coderre reçoit ses plus importants dons principalement dans les secteurs plus éloignés du centre-ville, dont Saint-Laurent et Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Dans Ahuntsic-Cartierville, où une importante lutte se déroule à la mairie d'arrondissement, Équipe Coderre a reçu près de deux fois plus de dons que Projet Montréal. L'équipe d'Harout Chitilian, bras droit du maire sortant, semble avoir travaillé fort pour décrocher cette mairie. Les données indiquent par ailleurs qu'Équipe Coderre a récolté la part du lion des dons dans Montréal-Nord et Saint-Léonard, mais ceux-ci restent néanmoins peu nombreux comparativement à ceux aux autres arrondissements.

Où sont les donateurs d'Équipe Coderre ?

  • Saint-Laurent : 42 500 $
  • Ahuntsic-Cartierville : 39 000 $
  • Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles : 30 500 $
  • Verdun : 26 500 $

LUTTE SERRÉE À LACHINE

À Lachine, les efforts de Projet Montréal pour remporter l'arrondissement semblent avoir porté leurs fruits puisque la formation de Valérie Plante a récolté davantage de dons qu'Équipe Coderre, soit 17 500 $ contre 7200 $. Difficile toutefois de prédire si ces contributions se traduiront dans les urnes puisque quatre formations s'affrontent dans ce secteur de l'île. Beaucoup se demandent si les électeurs seront fidèles à Claude Dauphin ou s'ils seront tentés par une troisième voie, Vrai changement misant aussi sur cet arrondissement.

ABSENCES NOTABLES

Au-delà des secteurs où les partis ont récolté peu de contributions, les données mettent en lumière des zones d'ombre pour les deux formations. Tant Équipe Coderre que Projet Montréal ont semblé peu actifs dans les arrondissements d'Anjou et de LaSalle. Soulignons que des équipes locales briguent ces deux secteurs, soit Équipe Manon Barbe à LaSalle et Luis Miranda pour Anjou.

MÉTHODOLOGIE

Ces résultats ont été obtenus en demandant aux deux principales formations briguant les suffrages de nous fournir la liste de leurs donateurs. La loi impose aux partis municipaux de dévoiler ces données, mais cette diffusion survient normalement seulement quatre mois après les élections. En plus du nom des contributeurs, les deux partis ont fourni leur code postal. En croisant cette information avec la carte des districts électoraux, nous avons pu établir l'arrondissement de résidence des donateurs. Les chiffres ont été arrondis pour simplifier la lecture.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer