Inondations: Coderre veut un traitement plus rapide des demandes d'aide

Deux mois après les inondations qui ont touché... (Archives La Presse, Martin Tremblay)

Agrandir

Deux mois après les inondations qui ont touché 5400 résidences dans 261 municipalités, La Presse écrivait hier que de nombreux sinistrés s'impatientaient devant les difficultés à obtenir l'aide promise. Sur la photo, la rue Jean-Yves, à l'Île-Bizard, alors qu'elle était inondée.

Archives La Presse, Martin Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Montréal demande à Québec d'accélérer la cadence dans le traitement des demandes d'aide formulées par les victimes de la crue printanière.

Deux mois après les inondations qui ont touché 5400 résidences dans 261 municipalités, La Presse écrivait hier que de nombreux sinistrés s'impatientaient devant les difficultés à obtenir l'aide promise. Plusieurs ignorent encore s'ils pourront reconstruire ou s'ils devront se résigner à démolir leur maison.

«Des sinistrés ne semblent pas contents. Il semble y avoir un dédale. Alors je demande au gouvernement du Québec de faire des vérifications», a réagi ce matin Denis Coderre, lors d'une réunion publique de son administration. Plusieurs secteurs de Montréal ont été inondés en mai, notamment dans les arrondissements Île-Bizard-Sainte-Geneviève et Pierrefonds-Roxboro.

Le maire a tenu à assurer les sinistrés que ceux-ci n'ont pas été abandonnés. «On va continuer à s'assurer que ça chemine bien. Il ne faut pas donner l'impression que les gens sont laissés à eux-mêmes», a-t-il dit.

Denis Coderre compte s'entretenir sous peu avec le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux. Déjà, ce dernier doit discuter ce jeudi avec le maire de L'Île-Bizard, Normand Marinacci.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer