Événements à Montréal: «Nous devons redoubler de vigilance»

Environ 180 000 personnes sont attendues au circuit... (photo Chris Wattie, archives reuters)

Agrandir

Environ 180 000 personnes sont attendues au circuit Gilles-Villeneuve à partir de jeudi pour le Grand Prix du Canada.

photo Chris Wattie, archives reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'attentat de samedi soir à Londres remet encore une fois de l'avant la question de la sécurité dans la métropole, alors que la haute saison touristique s'apprête à prendre son envol avec la présentation du Grand Prix du Canada et de nombreux festivals.

Environ 180 000 personnes sont attendues au circuit Gilles-Villeneuve à partir de jeudi pour cette course qui sera suivie aux quatre coins du monde. À quelques jours de l'événement, le promoteur François Dumontier dit être sensible à la question de la sécurité alors que les attentats se multiplient depuis quelques semaines, surtout en Europe.

« Nous organisons un événement d'ampleur internationale. Quand il y a des attentats de ce genre, c'est évident que nous sommes touchés. Nous devons redoubler de vigilance. Nous avons été longtemps un événement où il y avait beaucoup de liberté sur le site. Maintenant, c'est certain que les gens doivent s'attendre à des fouilles avant d'entrer sur le site », explique-t-il.

M. Dumontier dit travailler étroitement avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), la Sûreté du Québec (SQ) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour discuter des enjeux de sécurité dans l'île Notre-Dame. « Ça fait longtemps que nous avons un plan d'urgence si nous devons évacuer le site, que ce soit en raison d'un attentat ou d'un autre événement de force majeure », ajoute le promoteur, qui insiste sur le fait que le contexte actuel ne doit pas freiner les gens d'assister aux grands événements de la métropole.

10,7 MILLIONS DE VISITEURS

Les nombreux festivals qui ponctuent l'été montréalais accueillent aussi un nombre important de visiteurs sur leurs sites. D'ailleurs, en cette année du 375e anniversaire de la métropole, Tourisme Montréal s'attend à recevoir quelque 10,7 millions de visiteurs. Chez Spectra, qui organise notamment les FrancoFolies et le Festival international de jazz de Montréal, on indique « ne pas vouloir commenter les mesures de sécurité utilisées en prévision des FrancoFolies et des autres événements qui accueilleront de grandes foules ». Même chose chez evenko, qui se contente de souligner que « la santé et la sécurité des fans et des employés est une priorité lors de l'organisation de tous nos événements ».

À la suite de l'attentat de Manchester, il y a deux semaines, le SPVM avait dit rencontrer sur une base régulière les organisateurs de festivals et de grands événements pour réviser les mesures de sécurité en place. « Le risque zéro n'existe pas. [...] Notre défi, c'est de doser la sécurité et la liberté de mouvement des festivaliers », avait alors expliqué le commandant Mathieu Bastien.

Rappelons que l'année dernière, dans la foulée de l'attentat de Nice, la SQ avait renforcé la sécurité sur le pont Jacques-Cartier lors de la présentation de l'International des Feux Loto-Québec en bloquant les deux extrémités avec des voitures de patrouille et des remorqueuses pour empêcher quiconque à bord d'un véhicule d'atteindre la foule. Le corps policier avait cependant indiqué qu'il ne répondait à aucune menace.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer