Victoire du CH: célébrations et quelques contraventions

Les célébrations de la victoire du Canadien de Montréal n'ont pas donné lieu à... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Photo: David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Annabelle Blais
La Presse

Les célébrations de la victoire du Canadien de Montréal n'ont pas donné lieu à des débordements, lundi. Le Tricolore risquant l'élimination avant l'issue du match no 6, de nombreux policiers avaient été déployés.

Peu après 22h30, les partisans du CH ont envahi les rues du centre-ville pour célébrer la victoire de leur équipe contre les Bruins de Boston.

À pied ou en voiture, les gens ont circulé sur la rue Sainte-Catherine tout en chantant et klaxonnant, mais la circulation est demeurée fluide. Si aucune arrestation n'a été effectuée, cinq personnes ont reçu des contraventions pour avoir utilisé des engins pyrotechniques.

La Presse a rencontré David, un partisan qui a reçu une contravention de 42 $ pour s'être retrouvé sur la voie publique au moment où il est allé serrer la main à un autre fan au volant d'une voiture arrêtée à un feu rouge. La Presse a également entendu le policier expliquer à David qu'il pouvait s'estimer chanceux, car il aurait pu recevoir une contravention beaucoup plus salée pour avoir crié. David venait en effet de scander «Go Habs Go».

Avant-match festif

Plus tôt en soirée, des milliers de partisans se sont réunis devant le centre Bell peu avant le début du match et avaient confiance que le CH sortirait vainqueur.

«In Carey, we trust, a dit le partisan Rob Moore en référence au gardien de but du Canadien. Il faut toujours y croire.»

Les billets se vendaient à 200 $ chacun par les revendeurs. Certaines personnes ont toutefois réussi à troquer leurs cheveux contre de précieuses places.

Le salon montréalais Notorious Barbershop avait effectivement été invité par l'organisation du Canadien pour raser gratuitement le logo du CH sur la tête des plus motivés. Parmi la trentaine de tondus de lundi, deux personnes ont remporté des billets, dont un homme qui est reparti avec une reproduction capillaire de la Coupe Stanley sur la nuque.

Dans la mer de chandails rouges, seules quelques personnes arboraient le jaune et noir des Bruins. C'était le cas de Philippe Lemire, vêtu de la casquette de Boston et du drapeau de leur conquête de la Coupe Stanley en 2011 en guise de cape. Son ami Alexandre Nadeau, fan du Canadien, lui a offert son billet.

«C'est un masochiste, il m'a invité, car il veut souffrir en me regardant me réjouir de la victoire de Boston», a dit le jeune homme à la blague. 

«C'est plutôt pour regarder la déception sur ton visage ce soir», lui a répondu son ami. La suite lui donna raison.

Les policiers se tiendront prêts pour le match de mercredi, alors qu'une des deux équipes sera éliminée. La partie aura lieu à Boston.

En 2008, les célébrations de la victoire du Canadien en sept matchs contre les Bruins au premier tour des séries avaient dégénéré en émeute et conduit à l'arrestation de près de 80 personnes le soir même et dans les jours qui avaient suivi. Plusieurs voitures de police avaient été endommagées, dont 5 qui avaient été incendiées. Les dommages avaient été évalués à 500 000 $.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien force la tenue d'un septième match

    Hockey

    Le Canadien force la tenue d'un septième match

    C'est puissant, l'instinct de survie. Avec une performance des plus convaincantes face aux Bruins de Boston, «pratiquement notre meilleur match de la... »

  • À la limite!

    Sports

    À la limite!

    Le Canadien a offert sa meilleure performance des séries pour vaincre les Bruins 4-0, hier, et il a amplement mérité le droit de retourner à Boston... »

  • Bruins-Canadien: tout est dans le rythme

    Hockey

    Bruins-Canadien: tout est dans le rythme

    On ne sait trop si Michel Therrien est un adepte des joies de la vidéo, mais il devrait faire une copie du match d'hier soir et la remettre à tout... »

  • Tuukka Rask: «On leur a fait des cadeaux»

    Hockey

    Tuukka Rask: «On leur a fait des cadeaux»

    On retiendra deux éléments parmi tout ce qui s'est dit du côté des Bruins, tard hier soir : le Canadien est un club un peu vicieux, et les Bruins ont... »

  • Carl Soderberg c. Lars Eller: un troisième trio déterminant

    Hockey

    Carl Soderberg c. Lars Eller: un troisième trio déterminant

    À chaque match de la série entre le Canadien et les Bruins, Mathias Brunet cible deux joueurs dont le rôle est semblable et analyse en détail... »

  • Philippe Cantin | La victoire d'une famille

    Philippe Cantin

    La victoire d'une famille

    Michel Therrien compare souvent son équipe à une famille. Avec ses joies, ses difficultés, ses peines, ses rires et ses chicanes. Mais aussi sa... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer