Montréal sécurise ses viaducs

Cyclistes autorisés à rouler sur certains trottoirs, camions interdits de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Cyclistes autorisés à rouler sur certains trottoirs, camions interdits de circulation dans la voie de droite sous les viaducs, ajout d'afficheurs de vitesse: tous les viaducs de l'île de Montréal seront sécurisés d'ici à 2017 pour mieux protéger les adeptes du vélo. Tant l'opposition que Vélo Québec ont salué les mesures annoncées.

Moins de deux semaines après la mort de Mathilde Blais, heurtée par un camion alors qu'elle circulait à vélo, la Ville de Montréal a annoncé une série de mesures temporaires pour améliorer la sécurité des cyclistes. «Mme Blais n'est pas morte pour rien, même si ça reste un décès de trop», a dit le maire Denis Coderre.

La métropole cible en priorité quatre viaducs qui relient les arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau-Mont-Royal. La Ville déterminera ensuite quels autres viaducs devront être sécurisés d'ici trois ans.

Les cyclistes seront désormais autorisés à circuler sur le trottoir sous les viaducs. Des panneaux de signalisation et du marquage au sol seront ajoutés pour faciliter la cohabitation avec les piétons.

Changement important, il sera interdit aux camions de circuler dans la voie de droite sous ces viaducs. Le maire a d'ailleurs déclaré qu'il s'interrogeait sur la circulation des camions en ville, et le service des transports a été invité à se pencher sur la question.

Déjà visibles un peu partout en ville, des afficheurs de vitesse seront ajoutés pour inciter les conducteurs à ralentir. La vitesse permise sous les viaducs pourrait également être abaissée.

«Les cyclistes et les piétons sont très vulnérables. N'oubliez jamais que le plus fort doit prendre en compte le plus faible et anticiper tout événement qui pourrait survenir», a déclaré Denis Coderre.

Satisfaite, la présidente de Vélo Québec, Suzanne Lareau, s'attend à ce que les mesures annoncées deviennent permanentes. «Ce qui est temporaire peut devenir permanent», a d'ailleurs reconnu le maire.

Pour éviter les collisions avec les piétons, Vélo Québec conseille aux cyclistes de ne pas rouler à plus de 8 km/h sur les trottoirs. Le maire Coderre les invite quant à lui à descendre de leur monture s'il y a trop de gens.

Au-delà des mesures annoncées, Denis Coderre a exprimé l'espoir que le Canadien Pacifique, dont les rails traversent l'île, agisse enfin en bon citoyen et sécurise les passages qui posent problème. «Actuellement, il ne se comporte pas comme tel», a-t-il déploré. Une médiation à ce sujet doit avoir lieu sous peu entre le transporteur ferroviaire et la Ville devant l'Office des transports du Canada.

En parallèle, le responsable des transports de Montréal, Aref Salem, a annoncé que 51,2 km de pistes cyclables seront ajoutés au réseau de la métropole en 2014. L'administration Coderre s'est engagée à y ajouter 50 km par année jusqu'en 2017.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer