Hausse des compteurs intelligents défectueux

En 2014, 1049 compteurs intelligents défectueux ont été... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

En 2014, 1049 compteurs intelligents défectueux ont été remplacés, alors que 2,5 millions d'appareils étaient fonctionnels. L'an dernier, c'est plutôt 1592 des 3,7 millions de compteurs qui se sont révélés problématiques.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nombre de compteurs intelligents remplacés par Hydro-Québec en raison d'une défectuosité a bondi de 52 % l'an dernier, a appris La Presse. Plus de 1500 compteurs quasi neufs ont été retirés des résidences québécoises en 2015 même s'ils avaient été récemment installés, une situation qui était « connue et prévue » par Hydro-Québec.

Base endommagée, couvercle interne mal fixé, affichage intermittent, étiquette manquante : les défectuosités répertoriées par Hydro-Québec sont variées. Elles n'ont toutefois eu « aucun impact sur la précision des appareils et sur la mesure de la consommation des clients », spécifie Hydro-Québec, dans sa réponse à notre demande d'accès à l'information. 

En 2014, 1049 compteurs intelligents défectueux ont été remplacés, alors que 2,5 millions d'appareils étaient fonctionnels. L'an dernier, c'est plutôt 1592 des 3,7 millions de compteurs qui se sont révélés problématiques. Le taux de défectuosité des compteurs est ainsi passé en un an de 42 sur 100 000 à 43 sur 100 000.

Selon la société d'État, ce sursaut s'explique par le « déploiement massif » de plus de 1 million de compteurs de nouvelle génération dans le réseau l'an dernier. « Notre volume total de compteurs installés est plus élevé, alors le nombre de compteurs pouvant théoriquement être remplacés est plus grand », soutient Marc-Antoine Pouliot, porte-parole d'Hydro-Québec. 

Ce déploiement a ainsi entraîné « beaucoup de transport et de manipulation » de matériel. 

« L'année qui suit l'installation d'un compteur est la plus propice pour un remplacement en raison du transport des compteurs, de la manipulation et de l'installation », a indiqué M. Pouliot.

Hydro-Québec s'attend d'ailleurs à ce que le nombre d'appareils défectueux diminue d'ici 2017.

La société d'État a refusé de dévoiler les coûts annuels du remplacement des compteurs abîmés, puisque « ces remplacements font partie des activités normales du distributeur et ne font pas l'objet d'une ventilation spécifique quant aux coûts ».

En comparaison, 2331 compteurs électromécaniques avaient été remplacés par Hydro-Québec en 2011 pour un nombre semblable d'appareils en fonction. Toutefois, ces canards boiteux étaient vraisemblablement plus âgés en moyenne que les compteurs intelligents défectueux.

Ces compteurs intelligents défectueux s'ajoutent aux milliers de compteurs de vieille génération qui ont dû être remplacés d'urgence récemment. La Presse avait révélé en mai dernier que 4309 compteurs du modèle Itron Sentinel 345 comportaient des risques d'« éclatement » et d'« expulsion ». Vingt-deux incidents avaient été rapportés.

L'option de retrait prisée

Hydro-Québec a entrepris en 2012 le remplacement des quelque 4 millions de compteurs électromécaniques de la province par des appareils de nouvelle génération qui peuvent transmettre à distance les données de consommation d'électricité. Cet imposant chantier de 962 millions de dollars qui se terminera l'an prochain a permis de supprimer 726 postes.

Par ailleurs, les compteurs intelligents n'ont pas obtenu les faveurs de toute la population. Plus de 57 000 clients se sont prévalus de l'option de retrait en 2015, contre 13 226 en 2014. Au total, Hydro-Québec a installé un compteur neuf non communicant chez 77 105 clients, soit 2,07 % de la clientèle, indique le document Suivi du projet Lecture à distance au 31 mars 2016 d'Hydro-Québec Distribution.

Le nombre de plaintes des clients a également bondi l'an dernier. Plus de 1000 personnes ont fait part de leur insatisfaction à l'égard d'Hydro-Québec en 2015, contre 320 en 2013. Presque la moitié des plaintes soumises en 2015 concerne des cas allégués d'interférence causée par un compteur. Environ 400 plaintes touchent la facturation et la prestation de service.

- Avec William Leclerc, La Presse

Compteurs de nouvelle génération remplacés en raison d'une défectuosité

  • 2013 : 526
  • 2014 : 1049
  • 2015 : 1592
  • TOTAL : 3167

Nombre de compteurs non communicants installés (option de retrait)

  • 2013 : 3577
  • 2014 : 13 226
  • 2015 : 57 751
  • 2016 : 2551 (AU 31 MARS)
  • TOTAL : 77 105

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer