Les New-Yorkais - qui n'en sont pas à une idée folle près - redoublent d'originalité, cette fois pour souligner le solstice d'été. Dernière fantaisie à ce jour: une méga session de yoga en plein air... en plein coeur de Times Square!

Esther Bégin LA PRESSE

Hier, c'est ainsi que d'innombrables adeptes ont investi l'archi touristique jungle de béton «timesquarienne» pour prendre part à l'une ou l'autre des sessions offertes tout à fait gratuitement, matelas fournis (3000, au total!), lors de la journée la plus longue de l'année.

Dans ce quadrilatère délimité par Broadway et la 7e avenue, au beau milieu des gratte-ciels et des écrans géants bombardant de tous leurs feux leurs publicités agressives, la scène paraissait un brin surréaliste.

Des centaines de matelas étendus sur l'asphalte, sur lesquels des corps plus ou moins musclés se livraient à des tractions et incantations divines. Alors qu'un instructeur menait le bal au micro, des milliers de bras s'élevaient simultanément vers le ciel, pour redescendre lentement vers la gauche, puis la droite...

Débutants et pros se fondaient dans une sorte d'étrange chorégraphie urbaine sous un soleil de plomb. Tout autour, des bouteilles d'eau et des tubes de crème solaire jonchaient le sol. Atmosphère de fête et touristes éberlués en prime!

Ces séances de yoga en plein air gagnent de plus en plus en popularité dans la Big Apple. À Briant Park, Central Park, au Pier 63: les yogis de Manhattan ont l'embarras du choix, une fois l'été venu. Pour les organisateurs de ces grands-messes à ciel ouvert, il s'agit d'une façon saine et peu coûteuse de garder le contact avec son corps, même dans l'éternel tourbillon de cette ville folle.

Qui a dit qu'il fallait baigner dans une atmosphère zen pour s'adonner au yoga? En tout cas, pas les New-Yorkais...