Source ID:; App Source:

Danièle Parent, entremetteuse «traditionnelle»

Danièle Parent, entremetteuse «traditionnelle» (Maquillage: Roxane Krief)... (Photo LM Chabot (URBANIA))

Agrandir

Danièle Parent, entremetteuse «traditionnelle» (Maquillage: Roxane Krief)

Photo LM Chabot (URBANIA)

André Péloquin/URBANIA

Danièle Parent est une entremetteuse old school. Depuis une quinzaine d'années, elle offre ses services haut de gamme pour une clientèle célibataire qui ne drague ni dans les bars, ni sur les sites de rencontres ou les applications mobiles. Comme dans l'temps.

Pas de bar, pas de site de rencontres... vous les trouvez où, les candidats à matcher?

Partout! L'autre jour, par exemple, je suis allée me faire vacciner contre la grippe: j'ai demandé à mon infirmière si elle était célibataire. Elle m'a répondu oui: je lui ai dit de m'envoyer des photos, parce que j'avais un client en tête. J'ai même déjà abordé une jeune fille en sortant d'une cabine d'essayage de chez Holt Renfrew.

Pourquoi je paierais pour vos services alors que des tonnes de sites de rencontres existent?

Impossible de mentir avec moi, alors qu'on le fait à tour de bras sur Internet. Sur notre poids, notre apparence, tout le temps! Moi, je me rends chez mes clients pour constater leurs goûts, leur personnalité, et ce dont ils ont l'air. Ensuite, je pars à la chasse. Je suis une agente d'immeuble du couple! Pour les jobs haut de gamme, il y a des headhunters. Moi, je suis une hearthunter!

Est-ce que vos clients sont pourris à ce point-là avec Internet?

Oh non. La majorité du temps, ce sont des gens qui ont de la misère à se caser parce qu'ils sont des personnalités publiques ou parce qu'ils sont trop occupés pour sortir dans les bars. Ils me payent donc pour chercher de bons partis pour eux et leur arranger des rendez-vous.

C'est quoi le «match parfait» selon vous?

Ce n'est pas nécessairement des gens qui ont les mêmes intérêts à tout prix. L'animatrice Clodine Desrochers voulait un homme avec une belle chevelure et je lui ai présenté un monsieur qui n'avait pas un poil sur le caillou. Ils m'ont invitée au mariage par la suite!

Quels sont vos trucs pour un premier rendez-vous parfait?

Être ponctuel, ne pas apporter de fleurs, ni mentir, ni parler de ses ex ou jouer avec son téléphone. Mieux vaut aussi se garder une petite gêne et ne pas s'habiller trop sexy pour une première date. J'ai aussi établi une règle pour le premier rendez-vous, le 45-24.

Le 45-24?

Oui. Un premier rendez-vous de 45 minutes, histoire de se faire une idée de la personne et de ne pas perdre trop de temps et d'argent si ça ne marche pas, puis rappeler dans les 24 heures pour discuter de la suite, parce que certains vont jusqu'à faire de l'insomnie en attendant d'avoir des nouvelles!

C'est quoi le plus gros turn on de vos clients?

Être fit. Quand je leur demande avec quel genre de personnes ils ne voudraient pas s'engager, ils répondent souvent quelqu'un avec une quinzaine de livres en trop ou qui fume.

Et leur plus gros turn off, à part les fumeurs gras, ce serait quoi?

Drôle à dire, mais, en ce moment, c'est le pont Champlain! J'ai matché une cliente de Laval avec un monsieur de Saint-Bruno qui veut la rencontrer au DIX30. Mais elle n'a pas envie de traverser deux ponts, elle là! Je vais donc appeler le monsieur tantôt pour le coacher sur un compromis. De nos jours, les gens, hommes comme femmes, sont plus sélectifs et veulent faire moins d'efforts. On est loin du «Je traverserais le monde pour trouver la femme de ma vie», disons...

www.lelegance.com




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer