En ce jour de la Saint-Valentin, malgré la crise économique qui sévit, offrir un cadeau demeure un geste important pour les Canadiens.

Mis à jour le 14 févr. 2009
LA PRESSE CANADIENNE

Selon un sondage effectué pour MasterCard Canada portant sur les intentions d'achat des consommateurs, 80 pour cent d'entre eux ont indiqué qu'ils dépenseront autant, voire même davantage, pour un cadeau de la Saint-Valentin, que ce soit à l'être aimé ou à des proches.Plus de 30 pour cent d'entre eux prévoyaient dépenser entre 100 $ et 250 $. Les autres, moins de 100 $.

La fête ne perd pas de sa popularité auprès des jeunes générations: les 18 à 29 ans sont ceux qui anticipaient dépenser le plus.

Comme c'est le cas à Noel, près de la moitié des hommes ont indiqué qu'ils achèteront leur cadeau à la dernière minute.

Les friandises, incluant le chocolat, ainsi que les fleurs, restent des classiques alors que 19 pour cent des Canadiens comptaient les offrir cette année. Dix-huit pour cent prévoyaient une sortie romantique ou un souper au restaurant.

Le sondage a été mené par la firme Research House du 22 au 26 janvier auprès de 1002 Canadiens