Le tout nouveau restaurant Rose Ross a installé ses pénates dans l'ancien Presqu'île, rue Masson, un projet des partenaires - en affaires comme dans la vie! - Myriam Pelletier et Sébastien Courville, ainsi que d'Olivier Dubuc, qui s'occupe du volet administratif.

Iris Gagnon-Paradis LA PRESSE

En plus d'être résidant du quartier depuis 15 ans, le couple a affûté ses couteaux dans des institutions montréalaises, la première chez Toqué! et le second au Robin des bois, où il était chef jusqu'à tout récemment.

Chez Rose Ross - le nom est celui de l'arrière-grand-mère de Mme Pelletier -, les deux acolytes font ce qu'ils connaissent le mieux: une cuisine du marché inspirée, locale et évolutive.

«C'est de la nourriture réconfortante de grand-maman, mais faite par des chefs!», résume la copropriétaire.

Un ajout franchement intéressant rue Masson, pour souper du mercredi au samedi, où l'on pourra aussi se rendre pour le brunch du dimanche.

3017, rue Masson, Montréal